Comment choisir un correcteur de posture ?



Mal de dos : Bien choisir son correcteur de posture

Comment s’y retrouver pour choisir le bon correcteur de posture face à la multitude de dispositifs proposés sur le marché ? Avec cette abondance de modèles, de prix et de fonctionnalités, opter pour le dispositif adapté peut paraître compliqué. EPITACT® vous guide sur le choix d’un correcteur de posture et vous informe leurs principaux critères de choix.

 

Qu’est-ce qu’un correcteur de posture ?

Aussi appelé redresse dos ou redresseur de dos, un correcteur de posture est un dispositif médical pour le dos. Il existe plusieurs types de correcteurs de posture. Certains se concentrent sur la partie supérieure du dos au niveau des épaules, d’autres sur les lombaires, et enfin certains sur son entièreté.

Leur objectif demeure d’inciter son utilisateur à se tenir plus droit et adopter des postures prévenant les lombalgies ou dorsalgies.

 

Quels sont les différents types de correcteurs de posture ?

Il existe plusieurs types de dispositifs contre le mal de dos, les lombalgies ou les dorsalgies.

Les T-shirts visent, pour la plupart à redresser le dos en agissant sur les épaules. Cependant, ils sont plus couvrants et tiennent ainsi plus chauds. Certains peuvent avoir des difficultés à les supporter, notamment l’été.

Le taping est une technique basée sur l’utilisation de bandages adhésifs, posés par un professionnel (kinésithérapeute par exemple), et très utilisé chez les sportifs. Selon les études, il semblerait que son effet soit variable, voire limité sur les patients lombalgiques(1) mais efficace sur l’ajustement posturale du dos(2).

Enfin, EPITACT® a développé un correcteur de posture visant à prévenir les lombalgies et dorsalgies. Léger, confortable et peu couvrant, ce dispositif se glisse sous les vêtements. Il incite son porteur à se redresser en agissant comme un rappel à l’ordre. Ainsi, le renfort musculaire s’opère intuitivement. Quoi de mieux que de prévenir le mal de dos et d’adopter les bonnes habitudes sans effort ? Face à ces dispositifs, le correcteur de posture POSTUROSTRAP* agit en prévention de l’inconfort dorsal. Il vise en effet à améliorer la posture via le concept de la proprioception , c’est-à-dire de manière intuitive pour un effet longue durée.

 

Qui peut porter un correcteur de posture ?

Le mal de dos n’a aucune frontière ; tout le monde peut porter un correcteur de posture. Les personnes particulièrement à risque doivent agir, en conséquence ou en prévention !

Parmi celles-ci, les personnes dont l’activité professionnelle, sportive ou quotidienne demande une forte sollicitation du dos. Le port de charges lourdes, les torsions, rotations, vibrations ou postures prolongées peuvent favoriser les douleurs dorsales. Par exemple, les personnes qui passent de longues heures devant un écran d’ordinateur s'exposent à un plus grand risque de lombalgie . L’activité est pourtant à privilégier, l’important est de réaliser des mouvements correctement afin de renforcer son dos. Pour vous aider, vous pouvez par exemple faire des exercices de renforcement musculaire ou d’étirement du dos. L’âge, le surpoids ou l’inactivité participent également à l’apparition de douleurs dans le dos.

Si vous avez conscience d’être particulièrement exposé à l’inconfort dorsal, le port d’un correcteur de posture peut vous rassurer et sécuriser. Apprenez-en plus sur les facteurs de risque de la lombalgie pour une prévention toujours plus active !

 

Quand et pourquoi porter un correcteur de posture ?

Un correcteur a plusieurs fonctionnalités. Si beaucoup s’équipent d’un correcteur de posture une fois les douleurs installées, la prévention paraît encore être la meilleure solution. Ainsi, munissez-vous d’un correcteur de posture pour votre confort actuel et futur. Voici les principaux objectifs d’un correcteur de posture tel que le POSTUROSTRAP* :

- Éduque son utilisateur à long terme sur les bonnes postures à adopter et évite ainsi l’apparition des douleurs ou leur récidive.

- Accompagne la colonne vertébrale grâce à ses renforts semi-rigides situés sur les muscles de part et d’autre de la colonne.

- Reste en place tout au long de la journée grâce à ses renforts auto-adhésifs, ses bandes réglables et les points de silicone qui les jonchent.

- Rassure et sécurise le dos lors des mouvements à risque en agissant comme un rappel à l’ordre grâce à la proprioception notamment.

- Flatte la silhouette en redressant le dos et naturellement les épaules pour paraître plus droit et plus confiant.

- Accompagne les mouvements sans les gêner ou les bloquer grâce au mariage entre tissu souple et renforts semi-rigides. La position et la matière de toutes les structures s’ajustent très bien à la morphologie en respectant les courbures naturelles du dos. Choisissez donc la bonne taille en mesurant d’abord votre tour de buste (juste en dessous de la poitrine) à l’aide d’un mètre ruban. Comparez ensuite le résultat obtenu avec le tableau d’aide au choix de la taille qui accompagne le dispositif. Trois tailles sont disponibles pour lui permettre de s’ajuster à toutes les morphologies. Si vous tombez entre mesures, préférez toujours la taille la plus petite. Pour un ajustement toujours plus optimal, redécoupez les plaquettes à la taille adéquate et retirez bien leur adhésif de protection.

- Prévient l’inconfort au niveau dorsal ou lombaire en agissant intuitivement sur la position du dos.

Ce type de correcteur de posture agit avant même l’apparition de douleurs dans le dos. Prenez les devant et évitez-vous ainsi les potentielles conséquences d’une lombalgie ou d’une dorsalgie

 

Comment choisir le bon correcteur de posture ?

Pour choisir le bon correcteur de posture, plusieurs critères sont à considérer au préalable. Voici les principales recommandations :

- Identifiez clairement la zone à sécuriser en fonction de votre situation et de vos besoins (cervicales, zone dorsale ou lombaires).

- Privilégiez les matières plus souples qui ne bloquent pas les mouvements. En effet, un maintien trop strict ou des renforts trop rigides pourraient entraver vos activités. De plus, le dos est constitué de muscles puissants qui contribuent à son maintien. Il convient donc de les laisser travailler pour ne pas les affaiblir.

- Choisissez un modèle adapté et adaptable à votre morphologie. Ainsi, préférez les modèles facilement réglables pour épouser parfaitement les courbures du dos et du ventre.

- Optez pour des matières agréables et discrètes en évitant les dispositifs trop encombrants ou trop épais.

Vous avez désormais les indications nécessaires pour choisir un correcteur de posture adapté. Si vous désirez plus d’informations, découvrez notre article « Correcteur de posture : à quoi ça sert ? » En complément et pour une prévention plus active, voici d’autres conseils pour votre confort et bien-être dorsal au quotidien par EPITACT®.

 

*Cette solution est un dispositif médical de classe I, qui porte au titre de cette réglementation le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 12/2021

 

Pour aller plus loin que cette approche globale et simplifiée, voici quelques sources supplémentaires :

(1)Morichon A, Pallot A. Le Taping : à l’épreuve des faits ? Revue des revues systématiques. Kinésithérapie, la Revue. mars 2014;14(147):34‑66.

(2)Beaudette SM. An Investigation into the Role of Tactile Feedback in the Neuromuscular Control of Spine Movement. [Canada]: University of Guelph; 2018.

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES

Les traitements de la lombalgie

Quels traitements sont indiqués pour une lombalgie aigüe ou chronique ? EPITACT vous présente les principaux traitements de la lombalgie .

Les symptômes de la lombalgie

Plus qu’un simple mal de dos, la lombalgie peut entraîner tout une série de symptômes encore trop peu connus. EPITACT fait le point.

Qu'est-ce que la dorsalgie ?

Douleurs dans le milieu du dos ? EPITACT vous donne un aperçu de ce qu'est la dorsalgie : définition, causes, prévalence et prévention !

Symptômes de la dorsalgie

Les symptômes de la dorsalgie peuvent se montrer particulièrement persistants, voire invalidants. EPITACT vous éclaire sur les caractéristiques d'une dorsalgie.

Qu'est-ce qu'une lombalgie ?

Vous avez des douleurs dans le bas du dos ? Zoom sur la lombalgie , ses principales causes et ses quelques moyens de prévention.

Tout savoir sur la lombalgie

Lombalgie : de quoi s'agit-il, quelles sont les personnes touchées, quelles conséquences ? Quelques chiffres compilés par EPITACT.