Quels symptômes pour l’hallux valgus ?



Quels sont les symptômes de l’hallux valgus ?

Douleur, rougeurs, déformation, poussée inflammatoire : reconnaître l’hallux valgus

Un « oignon » ou une rougeur semble se former sur le côté intérieur de votre pied… Votre gros orteil (hallux) semble vouloir chevaucher son voisin. Des poussées inflammatoires liées à votre hallux valgus peuvent régulièrement vous causer des douleurs lancinantes dans le gros orteil. EPITACT®, spécialiste du soin podologique et orthopédique, fait le point sur les symptômes de l’hallux valgus.

 

Symptôme de l’hallux valgus n°1 : rougeurs & inflammation

Les premiers symptômes de l’hallux valgus passent souvent inaperçus. Une rougeur peut apparaître sur le côté intérieur du pied, à la base du gros orteil. Il est commun que cette dernière engendre un cor, et ensuite s’inflamme jusqu’à provoquer une bursite sous-cutanée réactionnelle. Les douleurs dues à l’hallux valgus sont l’une des premières alertes remarquées par les patients atteints de cette pathologie au pied. En évoluant fréquemment par poussées inflammatoires, l’hallux valgus et les douleurs associées deviennent une véritable gêne du quotidien.

Heureusement, déjà à ce stade, il est possible de contrer le phénomène. Pour cela, il suffit d’appliquer sur les zones de frottement des pastilles de silicone particulièrement fines*. Ces protections ponctuelles réduiront le conflit avec le chaussant et éviteront les rougeurs. Si les douleurs liées à l’hallux valgus sont plus fréquentes et que la déviation commence à se faire sentir, il est préférable d’opter pour des protections hallux valgus* plus enveloppantes. 

 

Symptôme de l’hallux valgus n°2 : douleurs de contact & articulaires

Au début, les douleurs de contact avec le chaussant semblent peu importantes, puis elles sont remplacées par des douleurs lancinantes dans le gros orteil au niveau de l’articulation. Ce mal est symptomatique des premières perturbations articulaires internes liées à un hallux valgus. Ces douleurs s’expliquent notamment par la compression du nerf médial, mais aussi celle des parties molles du pied contre la chaussure. Ces symptômes se remarquent lors du chaussage, particulièrement lorsqu’il s’agit de chaussures de ville (escarpins notamment pour Mesdames…). Il est alors conseillé de s’équiper de chaussures adaptées pour hallux valgus.

À cette étape de la pathologie, il est indispensable de supprimer la cause provoquant la déformation. Pour cela, le port d’une orthèse corrective de jour* est recommandé pour limiter les frictions et mieux répartir les pressions. Par ailleurs, cette orthèse vise à réduire la déviation de l’orteil pour soulager la douleur de l’hallux valgus en journée. Pour la nuit ou lors des moments de repos complet, une orthèse corrective rigide* est plus adaptée pour contrer l’évolution de la pathologie en réaxant l’orteil.

Un traitement médicamenteux peut aussi être prescrit par votre médecin pour apaiser les douleurs lancinantes du gros orteil et les poussées inflammatoires de l’hallux valgus.

 

Symptôme de l’hallux valgus n°3 : déformation de l’avant-pied & oignon

Parmi les principaux symptômes de l’hallux valgus, n’oublions pas les déformations… Les désordres articulaires contribuent en effet à l’élargissement de l’avant-pied. De plus, la double déviation de l’hallux (orteil) en valgus (vers l’extérieur) et celle du premier métatarsien en varus (vers l’intérieur) déforme peu à peu l’avant-pied(1). L’ « oignon » qui apparaît n’est d’ailleurs pas une excroissance ayant subitement poussé, mais la saillie osseuse du premier métatarsien dévié. Se chausser devient alors périlleux. Le pied déformé et douloureux ne rentre plus dans les paires de chaussures classiques. En forçant le chaussage, les douleurs de l’hallux valgus ne sont alors qu’amplifiées ! 

C’est ainsi que des déformations connexes, liées aux premières, viennent complexifier la situation… Les autres orteils, gênés par l’hallux envahissant, peuvent alors se chevaucher ou s’arquer. C’est notamment le cas des orteils en griffe ou des orteils en marteau. Les premiers cors au pied apparaissent alors en raison des frottements des orteils entre eux ou contre la chaussure.

Pour remédier à cela, il est conseillé d’isoler les orteils par des doigtiers* pour les cors pulpaires et par des DIGITUBES®pour les cors interdigitaux ou œil de perdrix.

Dans le cas des orteils en griffe ou en marteaudes protèges-pointes orteils en marteauréduiront les frottements et amélioreront le confort quotidien. Des barrettes sous-diaphysaires* viseront, quant à elles, à allonger confortablement les orteils pour réduire les pressions.

 

Symptôme de l’hallux valgus n°4 : douleurs de l’avant-pied ou métatarsalgies

Les orteils et le premier métatarsien déformés et déviés ne remplissent plus leur fonction d’appui. Un report latéral de charge devient ainsi inévitable, entraînant peu à peu des métatarsalgies des rayons médians(2) (douleurs au niveau de l'avant-pied). Ces pressions répétées conduisent souvent au développement de durillons plantaires et de cors pouvant être très douloureux et invalidants.

Pour renforcer le capiton plantaire et limiter la douleur, des coussinets double protection* protègeront l’ « oignon » et la plante du pied. Pour en plus redresser l’orteil déviant, préférez une orthèse corrective double protection* qui apaisera également vos douleurs plantaires.

 

Symptôme de l’hallux valgus n°5 : enraidissement de l’articulation

L’hallux valgus entraîne des contraintes articulaires inhabituelles menant progressivement à un enraidissement de l’articulation. Ce phénomène présentant des signes d’arthrose peut s’accentuer, dans des cas sévères, jusqu’à la luxation de l’orteil au niveau de la première tête métatarsienne.

Lorsque l’articulation n’est plus mobile, le port d’orthèse devient alors contre-indiqué. Une consultation chez un spécialiste, voire la chirurgie, sont souvent les derniers recours possibles pour traiter efficacement des cas d’hallux valgus sévères.

 

Il ne s’agit là que des symptômes les plus courants de l'hallux valgus, d’autres peuvent être observés. L’hallux valgus est une déformation qui ne peut disparaître au cours du temps. Ces signes doivent donc être perçus comme des alertes nous invitant à consulter au plus tôt un professionnel de santé. Des soins et une attention régulière combinés au port d’orthèses seront de précieux atouts pour réduire l’évolution de la pathologie et apaiser les douleurs liées à l’hallux valgus.

 

Diagnostic - hallux valgus

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I qui portent, au titre de cette réglementation, le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 02/2021

 

Pour aller plus loin que cette approche globale et simplifiée, voici quelques sources supplémentaires :

(1)Vanore JV, Christensen JC, Kravitz SR, Schuberth JM, Thomas JL, Weil LS, et al. Diagnosis and treatment of First Metatarsophalangeal Joint Disorders. Section 1: Hallux valgus . The Journal of Foot and Ankle Surgery. Mai 2003; 42(3):112‑23.

(2)Curvale G, Rocheweger A, Piclet-Legre B. Hallux valgus. Podologie. 1999; 27-080-A-30: p 6.

(3)https://www.sante-du-pied.org/wp-content/uploads/2020/07/Sante-du-Pied-35.pdf