Objectifs du traitement de la lombalgie

Objectifs du traitement de la lombalgie

La lombalgie possède de nombreuses spécificités, en fonction de son intensité, de sa durée ou de sa cause. Il va ainsi de soi que les traitements du mal de dos existants pour soulager la lombalgie sont tout aussi variables selon ces différentes caractéristiques. Découvrez, avec EPITACT®, quels sont les objectifs des traitements de la lombalgie, les différents types et conséquences de ce mal de dos !

 

Objectifs du traitement du mal de dos

L’objectif du traitement de la lombalgie, de manière générale, consiste en premier lieu à soulager la douleur. Il est également axé sur la réduction des risques de chronicité. Pour cela, on lutte contre la désinsertion professionnelle, les conséquences physiques, psychologiques ou sociales(1). Enfin, on agit sur la qualité de vie du patient et sa condition physique par la reprise progressive d’activités(2). La responsabilité du professionnel de santé qui vous prend en charge repose tout d’abord sur le fait de rassurer le patient. La lombalgie s’atténue généralement en moins de 6 semaines dans 90 % des cas pour disparaître spontanément(1)! Pas de quoi s’affoler, le tout est d‘être bien informé.

Le mal de dos est souvent victime de négligence car considéré comme bénin et passager. En effet, ceci est valable la plupart du temps. Cependant, notamment en cas de pathologie associée ou de chronicité, la lombalgie peut perdurer, voire s’intensifier. À terme, elle peut entraver certains aspects de votre quotidien et devenir omniprésente. Il est donc primordial de la diagnostiquer et d’établir son stade d’évolution au plus tôt. Cela permettra d’adapter le traitement d’une lombalgie selon sa cause et son intensité, et d’éviter les potentielles complications.

 

Différents types de lombalgie

Pour recevoir le bon traitement pour son mal de dos, il est nécessaire d’en identifier les possibles causes. En effet, il existe plusieurs types de lombalgie avec des intensités variables. Premièrement, on distingue la lombalgie commune (pas de cause établie) et la lombalgie spécifique (présence d’une pathologie sous-jacente)(1). Deuxièmement, la différence entre la lombalgie aiguë et chronique repose principalement sur la durée de la douleur : moins de 3 semaines pour une lombalgie aigüe et plus de 3 mois pour une lombalgie chronique.

 

En l’absence de traitement, la lombalgie peut avoir des conséquences

Les conséquences d’une lombalgie(1), notamment chronique, sont mal connues mais les personnes touchées devraient pourtant en être bien conscients. En effet, cette douleur au dos est à la fois une cause d’invalidité et d’absentéisme au travail. Par ailleurs, une lombalgie de plusieurs mois peut avoir des conséquences psychologiques à ne pas négliger.

La douleur continue mêlée au concept de « peur-évitement » mène à un isolement progressif du patient, à une anxiété, voire à la dépression. La prise en charge de la lombalgie est donc primordiale. Si vos douleurs persistent, ne perdez pas de temps et consultez !

 

Mieux vaut prévenir que guérir…

Quand on connaît les conséquences ou complications potentielles d’une lombalgie, tenter de la prévenir demeure la solution la plus sage. Les conseils qui suivent sont destinés à limiter les facteurs favorisant le mal de dos. Ils sont donc également valables en première phase du traitement du mal de dosSi vous pensez être une personne particulièrement à risque par exemple, plusieurs petites astuces sont à votre portée.

Ergonomie

L’ergonomie s’intègre dans les premières étapes de la prévention et du traitement du mal de dos. D’abord, diminuez au maximum les mauvaises habitudes posturales, au travail comme à la maison. Évitez notamment de porter des charges lourdes et améliorez votre posture lorsque vous soulevez du poids. Adonnez-vous à quelques exercices pour renforcer vos muscles et ligaments du bas du dos et tentez de perdre quelques kilos si besoin est.

Ensuite, pensez à tous les outils ergonomiques disponibles sur le marché ; vous pouvez vous en informer auprès d’un ergothérapeute pour plus de précisions. Ces outils permettent de faciliter la vie quotidienne, en période douloureuse mais aussi en prévention ! Vous pouvez par exemple recevoir quelques conseils sur la manière de prendre ses appuis, de porter des charges, de sortir de son lit pour limiter les douleurs ou les risques d’une lombalgie.

Exercices

Le traitement de la lombalgie débute souvent par la reprise d’activité. Puis, EPITACT® met à votre disposition quelques exercices utiles pour prévenir et lutter contre les douleurs lombaires. Rapides et simples à réaliser, tous sont bénéfiques pour vous prémunir contre la lombalgie. Découvrez ainsi nos exercices d’étirements, d’échauffement et de renforcement musculaire contre le mal de dos. Pour des exercices personnalisés, n’hésitez pas à consulter votre kinésithérapeute.

Correcteur de position

Enfin, munissez-vous en prévention d’un correcteur de position qui lutte contre les mauvaises postures du quotidien susceptibles de causer une lombalgie. Le POSTUROSTRAP™* d’EPITACT® rééduque son utilisateur sur le long terme en lui faisant adopter de bonnes postures naturellement, sans le gêner. Avec sa technologie basée sur la proprioception, son port reste discret et peut s’utiliser sous tous types de vêtements. À porter quotidiennement, il préserve votre colonne vertébrale grâce à ses deux plaquettes verticales semi-rigides. Son maintien est assuré par des bandes de serrages parsemées de picots de silicone qui s’ajustent à toutes les tailles. De quoi prévenir efficacement et confortablement le mal de dos !

 

La prévention reste la clé pour s’épargner de telles douleurs… Une fois les bonnes habitudes adoptées, vous diminuez fortement les risques de lombalgie ! Si vous souhaitez plus d’information sur les traitements du mal de dos, cliquez ICI.

 

*Cette solution est un dispositif médical de classe I, qui porte au titre de cette réglementation le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 12/2021

 

Pour aller plus loin que cette approche globale et simplifiée, voici quelques sources supplémentaires :

(1)HAS. Prise en charge du patient présentant une lombalgie commune [Internet]. Haute Autorité de Santé. 2019 [cité 27 juill 2021]. Disponible sur: https://www.has-sante.fr/jcms/c_2961499/fr/prise-en-charge-du-patient-presentant-une-lombalgie -commune

(2)Valat J-P, Rozenberg S, Bellaïche L. Lombalgie. Critères cliniques et d’imagerie. Revue du Rhumatisme Monographies. avr 2010;77(2):158 66.

Livraison offerte

à partir de 50€ d’achat

fidélité

Rejoignez notre programme

paiement sécurisé

Carte bancaire ou paypal

contactez-nous

Nous vous répondons du lundi au jeudi de 9h - 12h30 et 13h30 - 16h30 et le vendredi 9h - 12h30 et 13h30 - 16h au 04 75 85 01 90.

Abonnez-vous
pour recevoir notre actualité.