Jambes lourdes, pieds gonflés : que faire pour les soulager ?

Que faire contre les jambes lourdes et les pieds gonflés ? Ces symptômes fréquents sont liés à l’insuffisance veineuse causée par un défaut du mécanisme naturel qui permet au sang des jambes de remonter vers le cœur. Ainsi, par gravité, le sang s’accumule dans les jambes, augmente la pression dans les veines et la circulation sanguine est entravée.

Jambes lourdes, pieds gonflés : que faire pour les soulager ?

Vous avez les jambes lourdes, les pieds gonflés : que faire pour améliorer votre circulation sanguine dans vos jambes au quotidien ? EPITACT® fait le point sur les manières de soulager vous-même vos jambes lourdes.

 

Rappel sur les causes et symptômes d’une mauvaise circulation sanguine

Le sang parcourt le corps au travers de multiples vaisseaux plus ou moins gros. Il passe tout d’abord par les artères pour distribuer son oxygène, depuis le cœur vers les organes. Pour retourner vers le cœur chargé de toxines, il emprunte le chemin des veines. 

Des orteils vers le cœur, le sang doit parcourir 1,40 m et lutter contre la pesanteur. Pour y parvenir, il dispose de plusieurs systèmes :

  • Le cœur joue un rôle d’aspiration,
  • Les valvules disposées par paliers le long des axes veineux participent à la progression du sang de la périphérie vers le cœur,
  • La pression imposée lors de la marche au niveau de la semelle veineuse plantaire contribue à propulser le sang le long de la colonne sanguine,
  • Enfin, les grosses veines sont entourées de muscles au niveau du mollet qui les aident à faire remonter le sang.

Seule difficulté, les vaisseaux superficiels, eux, ne sont pas entourés de muscles. Ils ne disposent que de "clapets anti-retour" et de leur propre tonicité pour assurer le retour sanguin. Avec l’âge, les parois des vaisseaux perdent leur élasticité, réduisant leur capacité à réacheminer le sang vers le cœur.

Il en résulte une stagnation du sang et des toxines qu’il transporte dans les membres inférieurs. Dès lors, les jambes gonflent tout comme les pieds et les chevilles. En plus des douleurs, des fourmillements, des crampes et d’une sensation de fatigue notamment en fin de journée, les frottements contre la chaussure et les irritations du pied augmentent.

 

Jambes lourdes, pieds gonflés : que faire au quotidien ?

Non, les jambes lourdes ne sont pas une fatalité. Il existe de nombreuses astuces rapides et faciles à mettre en place pour vous aider à prévenir et à soulager vos jambes lourdes au quotidien ! À vous de tester et de choisir ce qui vous convient le mieux…

Du changement des habitudes de vie aux méthodes médicamenteuses et naturelles en pharmacie, découvrez quoi faire contre vos jambes lourdes et vos pieds gonflés.

 

Lutter contre la sédentarité 

Rester actif favorise une bonne circulation sanguine. En effet, en marchant, les mécanismes de retour veineux des jambes sont fortement stimulés. Au contact du sol, les veines du pied sont écrasées et le sang se retrouve expulsé vers les mollets. À leur tour, les muscles des mollets se contractent et propulsent le sang vers les cuisses, puis jusqu’au cœur.

De manière générale, rester actif en réalisant vos tâches quotidiennes permet d’activer tous les systèmes du retour veineux (cœur, respiration, muscles).

Si vous manquez de temps pour faire du sport, sautez sur la moindre occasion de bouger. Privilégiez les escaliers à l’ascenseur ou le vélo à la voiture par exemple !

 

Oubliez vos jambes lourdes, faites du sport !

L’une des premières choses à faire en cas de jambes lourdes, c’est de bouger ! L’activité physique contribue au retour veineux en favorisant la circulation sanguine(1). Aussi, elle permet d’optimiser le système respiratoire qui est aussi un acteur principal du retour veineux(2).

L’idéal est de pratiquer une activité physique régulière d’intensité et de durée raisonnées, et d’éviter les sports trop intenses ou qui nécessitent des vêtements épais et serrés comme l’escrime ou l’équitation(2).

Préférez ainsi les sports comme la natation, la danse, le vélo ou la marche, mais évitez le tennis ou l’haltérophilie par exemple(3). Ces derniers augmentent la pression sanguine dans les veines des jambes à cause d’une hypersollicitation des valvules anti-reflux.

 

Surveillez votre alimentation

Le surpoids ou l’obésité sont des facteurs de risque majeurs de l’insuffisance veineuse des membres inférieurs(4). L’accumulation de graisses dans les jambes compriment les veines et ralentissent le retour veineux.

En cas de jambes lourdes, faire attention à ce que l’on mange est bénéfique. Veillez à bien vous hydrater et adoptez un régime alimentaire adapté pauvre en calories et en sucres. Limiter la consommation excessive d’épices vous aidera également à lutter contre les symptômes de jambes lourdes et de pieds gonflés.

Notez aussi que la consommation de tabac est à prohiber pour réduire l’impact sur la circulation sanguine.

 

Pieds gonflés au travail : que faire pour lutter contre les postures statiques ?

Rester debout longtemps ou assis plusieurs heures d’affilée favorise l’accumulation du sang dans les jambes. Lorsque l’on reste assis longtemps, les muscles des jambes se relâchent, les veines se dilatent et drainent ainsi moins bien le sang. En position debout prolongée cette fois, la gravité augmente la pression dans les veines(4).

Votre emploi aggrave votre sensation de jambes lourdes : que faire contre les pieds gonflés au travail ? Pour cela, plusieurs astuces sont à votre disposition :

  • pensez à marcher régulièrement pour vous dégourdir les jambes,
  • décroisez vos jambes lorsque vous êtes assis,
  • évitez de piétiner,
  • utilisez des dispositifs ergonomiques de type pédalier qui stimulent le retour veineux,
  • faites des flexions de la cheville (ramener vos orteils vers votre jambe) : cela active la pompe musculaire du mollet.
  • Enfin, surélevez vos jambes dès que possible pour aider vos jambes à lutter contre la gravité en faisant remonter plus facilement le sang vers le cœur. Vous pouvez aussi répéter cette astuce la nuit(1).

Idem à la maison devant la télé ou lorsque vous faites de longs voyages en voiture ou en avion !

 

Faites des massages de vos jambes

En cas de jambes lourdes et de pieds gonflés, faites des massages de vos jambes des pieds en remontant jusqu’aux mollets et aux cuisses. Procédez par petits mouvements circulaires en appliquant une certaine pression.

Profitez-de ce moment pour passer une crème ou un gel rafraîchissant et dynamisant. La crème pieds et jambes fatigués EPITACT® réduit instantanément les sensations de gonflements et de pesanteur en agissant sur la microcirculation.

Les quatre huiles essentielles qui la compose ont été choisis et associées en fonction de leurs propriétés spécifiques. Le Cyprès est vasoconstricteur, le Marron d’Inde et l’Hamamélis stimulent le tonus veineux et le Menthol rafraîchit et dynamise.

Cela fait de cette crème une solution parfumée et agréable pour soulager la pesanteur et le gonflement de vos pieds, de vos chevilles et de vos jambes.

 

Jambes lourdes : que faire contre les pieds gonflés en été ?

Appliquez du froid sur vos jambes ! C’est bien connu, les jambes lourdes et les pieds gonflés sont plus fréquents en été. Évitez ainsi l’exposition aux grosses chaleurs (sauna, hammam, bronzette, chauffage aux jambes en voiture) qui dilatent les veines et entravent la circulation sanguine(3). À l’inverse, le froid a un effet vasoconstricteur qui contribue au bon retour veineux. Finir la douche avec un jet d’eau froide sur les jambes soulagera instantanément la sensation de jambes lourdes.

 

Utilisez la compression

L’une des premières choses à faire pour vos jambes lourdes et gonflées est de porter des bas, des chaussettes, des collants ou des bas-cuisses de compression(6). Leur but est de diminuer l’hypertension veineuse en limitant la dilatation des veines. Le sang s’accumule donc moins dans les jambes et la sensation de jambes lourdes est fortement réduite.

On distingue la contention qui comprend les matériaux peu extensibles dont l’effet est optimal à l’effort et la compression, qui inclue à l’inverse les matériaux élastiques qui agissent à l’effort comme au repos. Il existe 4 classes de contention qui évoluent en fonction du stade de la pathologie(7) :

  • classe 1 : contention légère (petites varices, jambes lourdes)
  • classe 2 : contention moyenne (femmes enceintes, varices)
  • classe 3 : contention forte (insuffisance veineuse modérée sans troubles trophiques)
  • classe 4 : contention extraforte (insuffisance veineuse sévère avec troubles trophiques et ulcère)

Ces dispositifs de contention médicale sont soumis à visite médicale et font l’objet d’une prescription.

 

Choisissez les bonnes chaussures

Les chaussures à talons ne sont pas idéales pour un bon retour veineux(8). Si elles sont trop hautes, la pression exercée par l’appui du pied au sol est insuffisante et le retour veineux est moins efficace. Pensez à régulièrement alterner de modèle de chaussures pour varier les appuis, les pressions et prévenir ou soulager les jambes lourdes et les pieds gonflés.

 

Optez pour des veinotoniques

Les veinotoniques sont une autre solution pour soulager vos jambes lourdes. Ce sont des médicaments surtout extraits de plantes qui renforcent le tonus veineux et améliorent la circulation sanguine(9). Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

 

Essayez l’aromathérapie et à la phytothérapie

L’aromathérapie s’appuie sur l’utilisation d’huiles essentielles qui, aux premiers stades de l’insuffisance veineuse, aident à soulager les jambes lourdes, les pieds gonflés ou les crampes. Grâce à leurs propriétés vasodilatatrices ou décongestionnantes, les huiles essentielles de Verveine des Indes, de Cyprès ou de menthe sont tout à fait adaptées(9).

La phytothérapie, qui utilise davantage de plantes fraîches ou desséchées, présente elle-aussi des bienfaits pour les jambes lourdes et douloureuses.

 

Pensez à l’homéopathie

L’homéopathie enraye l’évolution des varices et évite les récidives(7). Elle s’utilise pour les stades débutants de l’insuffisance veineuse. Ainsi, elle lutte contre les jambes lourdes, les pieds gonflés, les crampes, les douleurs et les inflammations(9).

 

Corrigez un éventuel trouble morphologique du pied

Vous avez un pied plat ou un pied creux qui accentue vos jambes lourdes : que faire dans ces cas-là ? En effet, certaines troubles statiques du pied sont connus pour favoriser l’insuffisance veineuse chronique. Pour cela, les semelles orthopédiques améliorent l’efficacité de la pompe plantaire lors de la marche en rétablissant les bons appuis sous le pied(10). Consultez votre médecin qui peut vous orienter pour cela vers un podologue.

 

Vous savez désormais quoi faire contre vos jambes lourdes et vos pieds gonflés. Pour recevoir le bon diagnostic et un traitement efficace pour vos jambes lourdes, consultez un professionnel de santé. Cette étape est primordiale pour connaître les causes de votre mauvais retour veineux ainsi que les spécificités et les contre-indications de traitement selon votre condition.

 

Pour aller plus loin que cette approche globale et simplifiée, voici quelques sources supplémentaires :

(1)Engelberger RP, Kern P, Ney B, Dabiria A, Merminod T, Mazzolaia L. Insuffisance veineuse chronique. Forum Médical Suisse. 2016;16(15):337‑43.

(2)Kemoun G. Activité physique en pathologie vasculaire : indications et contre-indications. EMC - Cardiologie-Angéiologie. août 2005;2(3):351‑7.

(3)Grandin M, Merlet C, Leroux A, Launay A, Faure S. Dépister et diagnostiquer l’insuffisance veineuse. Actualités Pharmaceutiques. mars 2014;53(534):18‑20.  

(4)Bringard A, Denis R, Belluye N, Perrey S. Compression élastique externe et fonction musculaire chez l’homme. Science & Sports. févr 2007;22(1):3‑13.

(5)Lebreton-Legarçon C, KoÇak F. L’insuffisance veineuse, une maladie chronique et évolutive. Actualités Pharmaceutiques. mars 2020;59(594):8‑12.

(6)Maeseneer MGD, Kakkos SK, Aherne T, Baekgaard N, Black S, Blomgren L, et al. Editor’s Choice – European Society for Vascular Surgery (ESVS) 2022 Clinical Practice Guidelines on the Management of Chronic Venous Disease of the Lower Limbs. European Journal of Vascular and Endovascular Surgery. 1 févr 2022;63(2):184‑267.

(7)Grandin M, Merlet C, Leroux A, Launay A, Faure S. Prévention des complications de l’insuffisance veineuse. Actualités Pharmaceutiques. mars 2014;53(534):21‑8.

(8)Grandin M, Merlet C, Leroux A, Launay A, Faure S. Insuffisance veineuse : le pharmacien en première ligne. Actualités Pharmaceutiques. 1 mars 2014;53(534):29‑32.

(9)Demiot C, KoÇak F, Buxeraud J. Approche médicamenteuse de l’insuffisance veineuse. Actualités Pharmaceutiques. mars 2020;59(594):13‑5.

(10)Benigni JP, Bihari I, Rabe E, Uhl JF, Partsch H, Cornu-Thenard A, et al. Venous symptoms in C0 and C1 patients: UIP consensus document. Int Angiol. juin 2013;32(3):261‑5.

Livraison offerte

à partir de 50€ d’achat

fidélité

Rejoignez notre programme

paiement sécurisé

Carte bancaire ou paypal

contactez-nous

Nous vous répondons du lundi au jeudi de 9h - 12h30 et 13h30 - 16h30 et le vendredi 9h - 12h30 et 13h30 - 16h au 04 75 85 01 90.

Abonnez-vous
pour recevoir notre actualité.