Qu'est-ce que la tendinite de De Quervain ?



Qu'est-ce que la tendinite de De Quervain ?

Vous ressentez une douleur dans le poignet ou à la mobilisation de votre pouce ? Elle est si intense que vous avez du mal à poursuivre vos activités ? Il s’agit peut-être de la tendinite de De Quervain.

Particulièrement sollicitée dans la vie quotidienne, professionnelle ou sportive, les articulations du poignet et du pouce sont sujettes à une multitude de pathologies. EPITACT® vous aiguille et vous aide à mieux comprendre l’origine et les mécanismes de cette affection des tendons du pouce. 

 

Qu’est-ce que la tendinite de De Quervain ?

Définition

La tendinite de Quervain, ou ténosynovite de De Quervain, est une affection dont la description remonte à 1895 ! Elle doit notamment son nom à Fritz De Quervain, le chirurgien suisse qui l’a identifiée.

Cette pathologie correspond à l’inflammation des deux tendons du pouce. Il s’agit du court extenseur du pouce (EPB, Extensor pollicis brevis) et du long abducteur du pouce (APL, abductor pollicis longus). La tendinite de De Quervain est une affection portant sur la zone dorsale du poignet. Dans ce cas, le processus inflammatoire est un cercle vicieux faisant obstacle à une guérison rapide.

En effet, les frottements et microtraumatismes au niveau des tendons du poignet causent progressivement leur inflammation. L’EPB et l’APL glissent dans une gaine synoviale , qui eux-mêmes, sont emprisonnés dans une gaine fibreuse rigide et peu extensible. Ainsi, les frottements engendrés entrainent l’inflammation de cette gaine synoviale . Et voilà, la tendinite de De Quervain apparaît…
 

Pour mieux comprendre la physiopathologie de cette tendinopathie , procédons par un zoom sur le poignet.

Le poignet est une articulation complexe, qui comprend notamment ce que l’on nomme le rétinaculum des extenseurs. Il s’agit d’une sorte de bande fibreuse entourant l’ensemble des structures à la base du poignet. Ce « bandeau » maintient les six compartiments dorsaux du poignet.

Le compartiment qui nous intéresse ici est le premier, situé sur le bord latéral de l’articulation , du côté du pouce. Ce compartiment renferme deux tendons cités précédemment : le court extenseur et le long abducteur. Ceux-ci coulissent dans une gaine synoviale qui, en sécrétant du liquide synovial, leur permet de glisser naturellement dans l’articulation .

Dans la tendinite de De Quervain, l’inflammation survient dans ce compartiment qui va devenir anormalement étroit. Ce processus, appelé sténose, survient en raison d’un épaississement du rétinaculum des extenseurs. L’atteinte est principalement unilatérale (un seul poignet) mais il arrive que les deux membres soient touchés en même temps.

 

Étymologie

Même si son observation ne date pas d’hier, des confusions demeurent quant à l’appellation de cette pathologie . Entre tendinopathie , tendinite et ténosynovite , comment s’y retrouver ? En fait, la réponse est relativement simple :

tendinopathie est le terme général pour traduire les lésions du tendon .
- la tendinite , quant à elle, définit l’inflammation du tendon .
- la ténosynovite est une inflammation de la gaine synoviale entourant le tendon .

Communément appelée tendinite de De Quervain, la dénomination ténosynovite de De Quervain est beaucoup employée dans le langage spécialisé. Les préfixes « téno » et « syno » renvoient aux zones ciblées de la pathologie : les tendons et la gaine synoviale . Le suffixe « ite » signifie quant à lui l’inflammation. D’apparence complexe, cette configuration sémantique traduit donc pourtant un processus très simple.

 

Comment apparaît la tendinite de De Quervain ?

La tendinite de De Quervain survient en cas d’usure des tendons du pouce. Cette usure, associée à une inflammation, est notamment causée par des contraintes régulières exercées sur le poignet et le pouce. Ces contraintes sont les mouvements répétitifs du quotidien à l'origine de microtraumatismes tendineux.

Puisque ces altérations sont constantes, les cellules du tendon ne se régénèrent pas suffisamment rapidement pour combler l’atteinte des tissus. L’inflammation provoquera des douleurs vives et une gêne fonctionnelle pouvant nécessiter l'immobilisation du poignet et du pouce.

 

Comment évolue la tendinite de De Quervain ?

La tendinite de De Quervain est une affection dégénérative et insidieuse. En effet, l’usure des tendons est lente, progressive, et les symptômes associés restent longtemps sous silence.

Parfois, la guérison est spontanée mais bien souvent, malheureusement, la douleur réapparaît de plus belle et de manière chronique.

Sans remédier aux facteurs aggravants cette pathologie , les douleurs deviennent pérennes et limitent continuellement vos mouvements. La prescription d’un traitement efficace doit donc s’accompagner d’une modification de quelques petites habitudes du quotidien. Vous l'aurez compris, certaines causes de la tendinite de De Quervain sont imprévisibles mais d’autres peuvent cependant être évitées.

Pour prévenir les douleurs et protéger le poignet et le pouce des microtraumatismes répétés, EPITACT® a créé deux dispositifs innovants. Le premier ; QUERV’IMMO™* pour un port de nuit ou en période de repos, le second ; QUERV’ACTIV™* pour apaiser sans contraindre le mouvement.

 

Ainsi, la tendinite de De Quervain est une pathologie courante mais complexe. Un traitement rigoureux et une prévention active sont donc nécessaires. Prévenir la tendinite de De Quervain implique d’en connaître les facteurs prédisposants et les personnes à risque. Découvrez plus en détails quels en sont les causes, les symptômes mais aussi les traitements avec EPITACT®.

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de la réglementation le marquage CE. Veuillez lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : MILLET Innovation. 09/2021

 

Sources :

Nguyen, Aurore, Sandrine Jousse-Joulin, et Alain Saraux. 2012. « Ténosynovite de De Quervain ». Revue du Rhumatisme Monographies 79 (2): 7884. https://doi.org/10.1016/j.monrhu.2011.09.003.

Vytautas Gasiunas. Ténosynovite de de Quervain [Internet]. 2013 [cité 1 juin 2021]. Disponible sur: https://drgasiunas.com/pathologies/poignet/tenosynovite-de-de-quervain/

Bouillot, F. « LA TENOSYNOVITE de DE QUERVAIN », 2013. Disponible sur : http://www.sfrm-gemmsor.fr/file/medtool/webmedtool/gemmtool01/botm0033/pdf00005.pdf.

IFCM. « Tendinite de Quervain ». Institut Français de Chirurgie de la Main (blog), 4 octobre 2016. https://www.institut-main.fr/tendinite -de-quervain/.

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES