Le syndrome du canal carpien et ses 4 stades

Les 4 stades du syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est une pathologie neurologique qui affecte le nerf médian au niveau du poignet. Son apparition est lente, son évolution progressive, et ses symptômes handicapants dans la vie quotidienne. Il existe plusieurs classifications concernant les symptômes du syndrome du canal carpien en fonction de leur gravité. Découvrons ensemble les manifestations caractéristiques de chacun des 4 stades du canal carpien, et les solutions thérapeutiques correspondantes.

 

L’évolution du canal carpien en 4 stades

Les symptômes du syndrome du canal carpien apparaissent progressivement. Au départ, ils sont intermittents et apparaissent uniquement la nuit. Au fur et à mesure, ils peuvent retentir aussi la journée et devenir permanents. Aux stades les plus avancés, le patient peut souffrir d’insomnies, de déficits sensitifs et moteurs avec une faiblesse puis une atrophie de certains muscles de la main.

Le stade 0 du syndrome du canal carpien

Sans surprise, ce stade du canal carpien correspond à un stade nul dans lequel les patients sont asymptomatiques(1).

Le stade 1 du canal carpien

Stade précoce, discret, léger, mineur… il existe tant de manières de décrire le stade 1 du syndrome du canal carpien. Ce premier stade se traduit par des fourmillements, picotements, engourdissements et sensations de décharge électrique dans le territoire du nerf médian(2, 3). Ce dernier s’étend dans une grande partie de la paume de la main, dans les trois premiers doigts et la face interne du 4ème.

Les troubles sensitifs du syndrome du canal carpien sont irréguliers et peuvent réveiller le patient la nuit avec la sensation que la main est gonflée, enraidie(3). Souvent, ces symptômes disparaissent lorsque le patient réactive sa circulation sanguine, par exemple en secouant la main, une manœuvre nommée le signe de Flick(4). En effet, la compression nerveuse entraîne une diminution de la microcirculation dans le nerf médian(5).

Le stade 2 du syndrome du canal carpien

Le stade 2 du canal carpien, ou stade modéré, se caractérise par des symptômes continus(1). Ils retentissent à la fois la nuit et le jour après des activités intenses répétées de la main et du poignet. Ils sont également majorés d’une maladresse dans les doigts et d’une perte de force de préhension(3). Ils peuvent également s’accompagner de troubles de la sensibilité tactile, notamment au niveau de la pulpe des trois premiers doigts.

Le stade 3 du canal carpien

Enfin, le stade avancé ou sévère correspond au stade 3 du syndrome du canal carpien.

Ce stade est caractérisé par une atteinte permanente des fonctions sensitives et motrices avec atrophie des éminences thénar et hypothénar(6). En effet, la lésion du nerf peut conduire à une atrophie de ces muscles situés à la base de chaque côté de la paume de la main. Il est difficile, voire impossible pour le patient de tenir un objet(7). Ce symptôme est visible, responsable du phénomène de la main de singe. Ce stade traduit donc des anomalies importantes de la sensibilité avec une incapacité de préhension(5).

 

Parfois, on classe le syndrome du canal carpien en 5 stades

Certains auteurs classent le syndrome du canal carpien en 5 stades(8, 9). Le stade 1 et 2 sont légers et touchent la majorité des patients. Le stade 1 se caractérise par des fourmillements nocturnes et le stade 2 par des fourmillements nocturnes et diurnes. Au stade 3 du canal carpien, dit modéré, le patient souffre de troubles de la sensibilité dans la zone innervée par le nerf médian. Aux stades avancés du canal carpien ; le stade 4 et 5, retentissent des problèmes musculaires. Ainsi, au stade 4 du canal carpien, le patient présente une faiblesse dans les muscles à la base du pouce et au stade 5, une atrophie et/ou une paralysie de ces muscles.

 

Quels sont ses facteurs déclenchants et aggravants les 4 stades du canal carpien ?

Les facteurs qui influencent la survenue ou la progression du syndrome du canal carpien sont nombreux. Ils peuvent être anatomiques chez les personnes qui ont un canal carpien étroit (les femmes notamment) ou liés à la grossesse ou à l’âge par exemple.

Cependant, ils sont la plupart du temps mécaniques, c’est-à-dire causés par les gestes contraignants répétés dans la vie quotidienne. Ce sont principalement des mouvements de grande amplitude, avec des flexions/extensions extrêmes du poignet, des gestes en force prolongés ou des mouvements répétitifs. Ainsi, certaines professions ou activités manuelles sont exposées à un risque plus élevé de faire un syndrome du canal carpien.

 

Traitements selon les stades 1 à 5 du syndrome du canal carpien

Dans un tiers des cas, le syndrome du canal carpien disparaît tout seul. Il s’agit des personnes qui développent la pathologie à cause d’un facteur temporaire(2) (femmes enceintes après l’accouchement ou arrêt d’une activité inhabituelle du poignet).

Comment soulager le syndrome du canal carpien au stade 1 et 2 ?

Aux premiers stades du canal carpien, il est recommandé de suivre un traitement médical. Celui-ci consiste à s’octroyer du repos, notamment par l’immobilisation du poignet par orthèse, à minima la nuit(10). CARP’IMMO™* est une orthèse rigide qui maintient le poignet dans une position confortable de rectitude. Sa sangle de réglage en spirale permet un ajustement homogène de l’orthèse autour du poignet qui ne crée aucune pression sur le canal carpien.

La journée, le port d’une orthèse rigide lors des activités n’est pas approprié. EPITACT® a donc pensé CARP’ACTIV™*, un dispositif entièrement souple pour que vous restiez actif/active. L’union entre son patronnage spécifique et son tissu technique permet d’accompagner le poignet et d’alerter son utilisateur des gestes à risque. Pour une action 24h/24, profitez d’une offre spéciale avec le duo d’orthèses jour & nuit* !

En complément, la kinésithérapie, la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires peuvent aider à calmer la douleur aux premiers stades du canal carpien. Enfin, si ces premiers traitements n’ont pas suffi, l’étape d’après est l’infiltration de corticoïdes au sein du canal carpien. Elles sont généralement au nombre de deux, trois maximum.

En cas d'échec ou de récidive, la chirurgie est alors envisagée.

Comment soulager le syndrome du canal carpien au stade 3 ?

En cas de symptômes sévères et d’échec des traitements médicaux, l’intervention chirurgicale est indiquée(8). Elle consiste à sectionner le ligament annulaire du carpe pour libérer le nerf médian.

Plus la pathologie est prise en charge tard, plus le nerf risque d’être endommagé et plus la récupération après chirurgie sera longue. À un stade avancé, la récupération peut demander plusieurs mois et peut être incomplète(5).

 

N’attendez donc pas le stade 4 du canal carpien et consultez dès les premiers symptômes ! Pour en savoir davantage sur la pathologie et les solutions proposées, cliquez ici.

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de cette règlementation le marquage CE. Lire attentivement la notice d’utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 03/2023

 

Pour aller plus loin que cette approche globale et simplifiée, voici quelques sources supplémentaires :

(1)Haute Autorité de Santé. Chirurgie du syndrome du canal carpien : approche multidimensionnelle pour une décision pertinente [Internet]. 2012 p. 146. Report No.: Rapport d’évaluation technologique. Disponible sur: https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2012-10/chirurgie_du_syndrome_du_canal_carpien___approche_multidimensionnelle_pour_une_decision_pertinente_-_rapport_devaluation.pdf

(2)Haute Autorité de Santé. Syndrome du canal carpien : optimiser la pertinence du parcours patient [Internet]. 2013. Disponible sur: https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2013-03/syndrome_du_canal_carpien_optimiser_la_pertinence_du_parcours_patient.pdf

(3)Yunoki M, Kanda T, Suzuki K, Uneda A, Hirashita K, Yoshino K. Importance of Recognizing Carpal Tunnel Syndrome for Neurosurgeons: A Review. Neurol Med Chir(Tokyo). 2017;57(4):17283.

(4)Gueneau J. Analyse de la masso-kinésithérapie chez les patients atteints du syndrome du canal carpien léger ou modéré. Hand Surgery and Rehabilitation. 1 déc 2019;38(6):453.

(5)Chammas M. Bases physiopathologiques de la prise en charge des syndromes de compression des nerfs périphériques. La Lettre du Rhumatologue. 2002;282:1521.

(6)Kanatani T, Fujioka H, Kurosaka M, Nagura I, Sumi M. Delayed Electrophysiological Recovery After Carpal Tunnel Release for Advanced Carpal Tunnel Syndrome: A Two-Year Follow-Up Study. Journal of Clinical Neurophysiology. févr 2013;30(1):95.

(7)Ameli. Symptômes, diagnostic et évolution du syndrome du canal carpien [Internet]. ameli.fr. 2022. Disponible sur: https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/syndrome-canal-carpien/symptomes-diagnostic-evolution

(8)Mondelli M, Farioli A, Mattioli S, Aretini A, Ginanneschi F, Greco G, et al. Severity of Carpal Tunnel Syndrome and Diagnostic Accuracy of Hand and Body Anthropometric Measures. PLOS ONE. 21 oct 2016;11(10):e0164715.

(9)Mondelli M, Passero S, Giannini F. Provocative tests in different stages of carpal tunnel syndrome. Clinical Neurology and Neurosurgery. 1 oct 2001;103(3):17883.

(10)Petrover D, Richette P. Prise en charge du syndrome du canal carpien: de l’échographie diagnostique à la libération percutanée sous échographie. Revue du Rhumatisme. 1 mai 2018;85(3):24350.

Livraison offerte

à partir de 50€ d’achat

fidélité

Rejoignez notre programme

paiement sécurisé

Carte bancaire ou paypal

contactez-nous

Nous vous répondons du lundi au jeudi de 9h - 12h30 et 13h30 - 16h30 et le vendredi 9h - 12h30 et 13h30 - 16h au 04 75 85 01 90.

Abonnez-vous
pour recevoir notre actualité.