Mal de dos



Mal de dos

Le mal de dos, très fréquent, touche une grande partie de la population, et ce, à presque tout âge. En effet, 84 % des français auront mal de dos au moins une fois dans leur vie(1).

Eh oui… Qui ne s’est jamais plaint d’une douleur au dos ? Mais attention, mal de dos peut vouloir dire beaucoup de choses... Comment différencier les différents types de douleur ? Sauriez-vous identifier les différentes zones douloureuses ? Quelles solutions existent pour lutter contre cette pathologie fardeau mondiale ? EPITACT® fait le point !
 

Le terrain de jeu du mal de dos

Pour commencer, un bref rappel sur l’anatomie du dos.

Le dos et tous ses éléments jouent un rôle essentiel dans la mobilité, le soutien et la posture du corps. La colonne vertébrale, véritable support pour la tête et bouclier de la moelle épinière, se divise en 5 parties. Au plus haut se trouve la zone cervicale, puis dorsale et enfin lombaire, suivie du sacrum et enfin du coccyx. Chaque zone présente une courbure naturelle.

La configuration complexe du dos fait de lui une zone sujette à de nombreuses contraintes, et les douleurs perçues peuvent avoir de multiples causes, localisations et conséquences.

Différentes zones de douleurs pour le mal de dos

Il existe trois grandes familles de douleurs au dos, segmentées par leur localisation :

- les lombalgies, aussi nommées douleurs lombaires, se situent sous les vertèbres portant les côtes. Ce sont donc les douleurs dans le bas du dos. Ce type de douleur est de loin la plus fréquente. Selon l’INRS(2), près de 4 personnes sur 5 subiront un jour  une lombalgie et serait la première cause de handicap au travail avant 45 ans.

- les dorsalgies ou douleurs dorsales, sont localisées au niveau du rachis dorsal composé des 12 vertèbres thoraciques.

- les cervicalgies, quant à elles, se réfèrent aux douleurs cervicales. C’est le terme employé pour désigner communément des douleurs au niveau de la nuque.

Vous pourrez aussi parfois entendre parler de rachialgie pour désigner le mal au dos. Rachis est le terme médical synonyme de colonne vertébrale. Ainsi, il inclut les douleurs situées au niveau de cette dernière. Il est également employé de manière plus générale pour englober les trois précédents types de douleurs.

 

Différentes causes associées au mal de dos

On distingue là encore plusieurs origines de douleurs au dos. Celles-ci peuvent notamment être musculaires, ostéoarticulaires, nerveuses, inflammatoires, traumatiques, infectieuses ou encore tumorales. Pour plus de détails sur ces causes du mal de dos, découvrez notre article en cliquant ICI.
 

Différents types de mal de dos

En effet, deux qualificatifs sont employés pour parler d’un mal au dos. Il s’agit soit d’un mal de dos dit symptomatique, soit commun. À la différence du mal de dos commun, le premier est une douleur symptomatique qui révèle en fait une autre pathologie sous-jacente.  
 

Différentes intensités du mal de dos

On retrouve enfin trois termes qui peuvent sous-entendre à la fois une intensité, mais aussi une durée des douleurs :

- la forme aigüe du mal de dos : douleur d’intensité élevée, d’apparition brutale et de courte durée (environ une semaine).

- la forme chronique du mal de dos : douleur qui dure plus de trois mois.

- enfin, la forme subaigüe du mal de dos : douleur intermédiaire, moins forte que la douleur aigue mais de chronicité variable (entre une semaine et 3 mois).

Les douleurs au dos sont communes mais ne doivent pas pouvoir autant être négligées. Dans 90 % des cas, les lombalgies disparaissent spontanément en moins de 6 semaines(3). Pour éviter les conséquences potentielles, notamment lorsque les douleurs ont prévu de s’installer pour une durée indéterminée, une prise en charge s’avère nécessaire. Sans prévenir ou lutter contre leurs facteurs d’apparition, le passage à la chronicité est fréquent. Avoir constamment mal au dos est aussi une cause d’invalidité et d’absentéisme au travail. D’autres complications s’observent parfois : dépression, anxiété ou encore dépendance aux opioïdes, médicaments fréquemment prescrits pour des douleurs au dos.

Différentes solutions pour lutter contre le mal de dos

Le mal de dos n’est pas une fatalité ! EPITACT® vous livre quelques conseils pour préserver votre dos et éviter les douleurs !

Le premier consiste à maintenir son corps en forme en gardant une activité physique régulière. Le dos est souvent mal ou peu sollicité, ce qui peut expliquer l’apparition des douleurs. Que ce soit des activités sportives ou quotidiennes, ne vous privez pas de ces précieuses minutes d’exercice ! Elles seront bénéfiques pour votre dos. Pour plus de conseils et d’informations, consultez notre article Prévenir le mal de dos.  

Aussi, EPITACT® a mis au point un correcteur de posture pour le dos. Les mauvaises postures sont aussi responsables de l’apparition de maux de dos. Ainsi, le POSTUROSTRAPTM* intervient dans la pour vous faire prendre conscience de votre position dans l’espace et vous invite à modifier votre position. En corrigeant intuitivement votre posture, ce redresseur de dos agit   en améliorant votre confort dorsal.
 

*Cette solution est un dispositif médical de classe I, qui porte au titre de cette réglementation, le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 08/2021

 

Sources :

(1)Abitteboul, Yves, Slim Lassoued, Josselin Michot, Fréderic Depiesse, et Stéphane Oustric. « Mal de dos chez les coureurs à pied de loisir : les croyances à l’épreuve du terrain ». La Presse Médicale 48, no 12 (1 décembre 2019): 157374. https://doi.org/10.1016/j.lpm.2019.10.015.
 

(2)INRS. « Les lombalgies, les comprendre, les prévenir ». ED 6057, octobre 2018. https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206057.

(3)Haute Autorité de Santé. « Prise en charge du patient présentant une lombalgie commune ». Consulté le 27 juillet 2021. https://www.has-sante.fr/jcms/c_2961499/fr/prise-en-charge-du-patient-presentant-une-lombalgie-commune.

 [CD1]Intégrer une image comme celle-ci serait bénéfique à la compréhension de/des article(s). À voir avec le studio si cela est possible…

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES

Les causes du mal de dos

Pourquoi ai-je mal au dos ? Découvrez les principales causes des lombalgies : musculaires, mécaniques, symptomatiques...