Orthèse hallux valgus : quand et combien de temps la porter ?



Orthèse hallux valgus : quand et combien de temps la porter pour une efficacité optimale et apaiser les douleurs ?
Orthèse hallux valgus : quand et combien de temps la porter ?

Quand et combien de temps porter une orthèse sont deux questions que l’on se pose fréquemment lorsque l’on souffre d’un hallux valgus .

Cette pathologie , aussi appelée « oignon », est une déviation vers l’extérieur du premier métatarsien (par rapport à l’axe central du pied). À celle-ci vient s’ajouter une seconde déviation de la première phalange du gros orteil vers l’intérieur (par rapport à l’axe central du pied). Cette déformation entraîne une saillie osseuse sur le bord interne du pied, d’où le nom d’« oignon ».

Au quotidien, cette affection peut devenir douloureuse et donc handicapante. De plus, son évolution insidieuse peut entraîner d’autres déformations (orteils en griffe) ou affections telles que des métatarsalgies (douleurs de l’avant-pied). Les répercussions touchent alors l’ensemble du pied, pouvant également provoquer des douleurs plantaires, des cors ou des durillons.

Pour éviter l’aggravation et les complications de l’hallux valgus , EPITACT® a créé toute une gamme d’orthèses et de protections en silicone lavables et réutilisables. Elles sont destinées à prévenir son apparition, limiter son évolution et corriger sa déformation. Découvrez ainsi quelques recommandations sur leur usage.

 

Orthèse hallux valgus  : dans quel(s) cas la porter ?

L’objectif premier d’une orthèse hallux valgus est de protéger l’« oignon » débutant à avancé. Il est recommandé de porter les dispositifs médicaux plantaires pour mieux répartir les pressions(1). En fonction des objectifs de chacun, deux grandes catégories d’orthèses sont distinguables : les orthèses de protection, et celles de correction.

 

            > Les orthèses de protection

Le recours à ce type d’orthèse hallux valgus se fait pour la prévention ou pour protéger sans corriger la déformation du gros orteil.

Pour les personnes dont la déformation rend le chaussage inconfortable et douloureux, des solutions existent. Fines et légères, ces protections hallux valgus en silicone* sont toutes destinées à apaiser les douleurs au quotidien. EPITACT® a ainsi élaboré des solutions discrètes, idéales et compatibles avec des chaussures légères ou ouvertes. Elles sont notamment destinées à prévenir et soulager ponctuellement les douleurs lors de vos sorties.

Pour les personnes dont l’hallux valgus provoque des douleurs articulaires, le kit hallux valgus aux actifs naturels est parfaitement adapté. Il se compose en plus d’un sérum aux huiles essentielles qui améliorent l’inconfort articulaire grâce à leurs propriétés apaisantes.

Une solution spéciale pieds diabétiques a été conçue pour répondre à ces exigences particulières. Plus fragiles, les personnes atteintes rencontrent des problèmes de cicatrisation. En réponse à cela, les protections hallux valgus* et la protection extra-confort* ne disposent d’aucune couture.

Ensuite, les écarteurs* permettent de séparer les orteils pour favoriser le redressement du gros orteil. Autre avantage, ils préviennent et limitent le risque de chevauchement des orteils. Il est cependant recommandé de ne pas les combiner avec le port d’une orthèse corrective.

La protection hallux valgus* se porte dans tous types de chaussures et empêche les frottements sur l’ « oignon ». Il prévient ainsi les pressions excessives sur la zone douloureuse.

Enfin, les coussinets double protection*, en plus de limiter les frottements, soulagent les douleurs plantaires en empêchant la formation de durillons. Ils sont donc destinés aux personnes souffrant de plusieurs affections associées à l’hallux valgus .

            > Les orthèses de correction ou redresseur d'orteil

Les redresseurs d'orteils interviennent dans les formes peu avancées de la pathologie (la déviation n’est pas sévère et le gros orteil est encore mobile dans le plan latéral).

Un modèle de jour devra être porté quotidiennement et un modèle de nuit agira en périodes de repos. EPITACT® a mis au point lorthèse corrective de jour* pour corriger la déformation en dynamique et soulager les douleurs, notamment articulaires.

 

Dotée de renforts thermoformables, l’orthèse corrective de nuit* s’ajuste parfaitement à votre morphologie et limite les douleurs nocturnes. Elle assure en même temps la protection contre les douleurs de contact de l’oignon avec les draps, le matelas…

 

En complément, la gamme EPITACT® compte l’orthèse corrective double protection*. Ce dispositif médical vise à corriger la déviation de l’orteil tout en apaisant les douleurs plantaires et en limitant les durillons. Enfin, l’orthèse corrective sport* a été pensée pour réaxer l’orteil durant la pratique sportive.

Ces orthèses ne doivent en revanche pas être portées si le gros orteil ne bouge plus latéralement. Ainsi, avant d’opter pour ces dispositifs, manipulez votre orteil et assurez-vous qu’il soit encore mobile.

 

Quoi qu’il en soit, l’hallux valgus  est une déformation qui ne peut disparaître au cours du temps et les orthèses constituent une mesure palliative mais non curative. Porter une protection vous sera toutefois bénéfique puisqu’elles ont toutes été conçues pour protéger l’oignon en limitant frottements et pressions.

 

Orthèse hallux valgus  : combien de temps la porter ?

L’orthèse corrective de nuit* doit, comme son nom l’indique, être portée pendant des périodes de repos ou la nuit. Elle doit être utilisée quotidiennement. Lors des 3 premières nuits, il est conseillé de ne pas la porter plus de 2 heures. Après un mois d’utilisation, le thermoformage doit être renouvelé pour augmenter la correction si besoin. En cas de douleurs articulaires, dès les premières utilisations ou après plusieurs semaines, consultez votre podologue.

L’orthèse corrective de jour*, comme l’orthèse double protection*, se portent également au quotidien, en dehors des périodes de repos. À utiliser lors de vos activités sportives, l’orthèse corrective sport* possède les mêmes recommandations. La régularité du port est primordiale pour pouvoir observer l’efficacité de ces dispositifs. Lors des 10 premiers jours d’utilisation, porter l’orthèse progressivement (1h/jour puis 2h/jour, puis quelques heures…) et tirez l’orthèse petit à petit vers l’arrière pour corriger en douceur le gros orteil. Elle peut se porter en prévention ou sur une période plus longue de traitement de l’hallux valgus .

Toutes les autres solutions EPITACT® comme les protections hallux valgus* ou les écarteurs* sont destinées à un usage occasionnel. Chaque protection dispose de recommandations d’utilisation spécifiques, n’hésitez donc pas à consulter leur notice d’utilisation respective.

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de cette réglementation le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 08/2021

 

Source :

(1)Plante, Pierre. « Hallux valgus ou rigidus, comment ne pas y perdre son latin ». Le Médecin du Québec 44, no 4 (2009): 5.

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES

Réduire la déformation du pied

Limiter, voire corriger la déformation de l'hallux valgus grâce aux orthèses et protections EPITACT® conçues pour soulager les douleurs.