Hallux valgus : comment choisir une orthèse ?



Comment choisir son orthèse ou correcteur hallux valgus ? Moment, durée, fréquence du port et intensité d'activité sont à considérer.
Hallux valgus : comment bien choisir une orthèse ?

Votre pied se déforme de plus en plus, laissant apparaître des rougeurs, voire un « oignon » sur l’intérieur ? Trouver une paire de chaussure adaptée devient un casse-tête ? Voici quelques astuces pour vous aider dans le choix d’une orthèse et protéger vos orteils contre l’hallux valgus .

Orthèse hallux valgus  : quel objectifs ?

Une orthèse (souvent appelée redresseur d’orteil ou correcteur hallux valgus !) peut avoir trois objectifs pour soulager un hallux valgus  : prévenir, protéger ou corriger.

Dans le premier et le second cas, l’orthèse a pour but de protéger vos pieds des frictions contre la chaussure et ainsi prévenir l’apparition d’un « oignon ». Elle doit être fine pour ne pas créer une épaisseur supplémentaire dans la chaussure. Cela augmenterait la pression et serait contre-productif. Son rôle sera notamment de répartir les pressions pour éviter les rougeurs et irritations.

Certains modèles sont réservés à un usage ponctuel comme les protections Hallux Valgus* EPITACT® alors que d’autres sont conçues pour usage quotidien comme la protection Hallux valgus* EPITACT®.

Dans le troisième cas, tout dépendra de la gravité de la pathologie . En effet, il n’existe pas d’appareillage, de correcteur hallux valgus ou de dispositif médical capable de redresser l’orteil durablement en cas d’hallux valgus sévère. La double déviation de l’os n’est pas réversible lorsque la pathologie est très avancée, particulièrement si l’orteil n’est plus mobile latéralement. Lors d’hallus valgus sévères, on ne peut corriger la déviation de l’orteil sans chirurgie.

Les orthèses proposées par EPITACT® visent à corriger en dynamique (pendant le mouvement) un hallux valgus débutant ou tout au moins de retarder son évolution.

Choisir une orthèse hallux valgus adaptée à votre activité

L’orthèse choisie sera différente en fonction de l’intensité de votre activité, du type de chaussures portées et du moment de la journée.

Enfilée comme une chaussette, l’orthèse hallux valgus de jour* EPITACT® est conçue pour contrarier la déviation progressive du gros orteil même en mouvement ou dans des chaussures. Un tendon en silicone vient redresser l’orteil. La pastille en gel de silicone s’interpose entre la chaussure et la peau pour réduire les frottements et apaiser les douleurs. Afin de limiter l’écrasement de l’avant-pied, un bracelet de contention pousse le premier métatarsien, ce qui de limite également la double déviation de l’hallux . Particulièrement fine, douce et légère, cette orthèse se fait oublier et se porte dans toutes les chaussures ! Cette orthèse n'est adaptée qu'aux pieds dont l'orteil est encore mobile latéralement.

Si vous pratiquez une activité sportive régulière, l’orthèse Hallux valgus Sport* permet d’optimiser la propulsion par un plein appui tout en réaxant le gros orteil. Le prérequis est le même que ci-dessus, à savoir la mobilité de l’orteil.

Pour les moments de repos sans chaussure (nuit, sieste, …), une orthèse corrective de nuit peut soulager vos douleurs. Même si l’attelle immobilise partiellement l’articulation , elle ne doit pas pour autant devenir lourde ou encombrante. Certaines sont thermoformables afin de varier progressivement le degré de correction pour redresser l’orteil pas à pas. C’est notamment le cas de l’orthèse de nuit* EPITACT® : ce correcteur d’hallux valgus permet de moduler étape par étape l’angle souhaité pour redresser en douceur l’orteil. 

Enfin, si votre orteil est « figé, ankylosé », c’est-à-dire qu’il ne possède plus de mobilité latérale, il est préférable d’opter pour une protection hallux valgus*.

Si vous souffrez de diabète, préférez des orthèses sans couture pour éviter toute friction qui serait longue à cicatriser. Les protections hallux valgus* EPITACT® sont alors plus adaptées. Il vous faudra tout de même surveiller attentivement vos pieds comme à votre habitude.

Quelle taille choisir pour une orthèse hallux valgus  ?

Si vous ne connaissez pas votre tour de pied, munissez-vous d’un mètre souple (mètre de couturière) et entourez la partie de votre pied en dessous de la naissance de l’articulation du gros orteil. Si la mesure prise est entre 2 tailles proposées par le fabricant d’orthèses, préférez toujours la plus petite pour une attelle bien ajustée. Trop lâche, des plis pourraient se former et accentuer les irritations. Par ailleurs, une orthèse trop grande ne remplira pas sa fonction et ne réaxera pas votre orteil.

Référez-vous à la notice explicative de la solution pour vous assurer de faire le bon choix !

Se faire conseiller sur le choix de son orthèse

Votre médecin généraliste peut vous aider dans votre choix d’orthèse pour apaiser les douleurs. Les conseils d’un podologue ou d’un orthopédiste peuvent aussi vous guider afin d’opter pour la solution la plus adaptée : rien ne se substitue à l’avis de professionnels de la santé !

Enfin, en officine, votre pharmacien pourra vous conseiller sur le choix de la taille ou le modèle le plus adapté à votre cas.

Sur epitact.fr, l'outil d'aide au choix d’orthèse vous guide pour trouver la solution adaptée à vos besoins au travers de questions simples. Enfin, les retours comme la livraison sont gratuits : si la taille ou le modèle ne convient pas, l’échange est facilité.

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de cette réglementation, le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 11/2020

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES

Réduire la déformation du pied

Il est possible de limiter, voire de corriger la déformation de l'hallux valgus . EPITACT® conçoit des orthèses et protections pour soulager les douleurs.