Récidive d’hallux valgus : comment l’éviter ?

Découvrez toutes les étapes pour limiter le risque de récidive d'un hallux valgus et limiter la déformation de vos pieds par l'oignon.

Récidive d'hallux valgus : comment l'éviter ?

L'hallux valgus est une déformation courante de l'orteil qui peut causer des douleurs et beaucoup d’inconfort. Cependant, ce qui peut être encore plus préoccupant pour ceux qui en souffrent est la possibilité de voir cette condition réapparaître, même après un traitement. La récidive de l'hallux valgus signifie que la déformation de l'orteil revient ou s'aggrave après avoir été traitée. Si vous avez déjà été touché par l'hallux valgus ou si vous craignez une récidive, cet article vous fournira des informations précieuses pour maintenir la santé de vos pieds et améliorer votre qualité de vie.

 

Qu’est-ce que la récidive d’hallux valgus ?

La récidive d'hallux valgus signifie que la déformation de l'orteil appelée hallux valgus, qui avait déjà été traitée, réapparaît ou s'aggrave après un traitement chirurgical antérieur.

L'hallux valgus est une déformation de l'articulation métatarso-phalangienne à la base du gros orteil, où l'orteil s'incline vers les autres orteils, provoquant une saillie osseuse sur le côté du pied.

La récidive d'hallux valgus peut se produire pour plusieurs raisons. Elle peut être accompagnée de symptômes similaires à ceux de la condition initiale, tels que douleur, inflammation, déformation visible de l'orteil et difficulté à porter des chaussures confortables.

Il est essentiel de traiter la récidive d'hallux valgus de manière appropriée, car elle peut altérer la mobilité, entraîner une douleur persistante et impacter la qualité de vie. Le traitement de la récidive peut impliquer des options similaires à celles utilisées pour l'hallux valgus initial, notamment des chaussures adaptées, des orthèses, la kinésithérapie et, dans les cas avancés, une intervention chirurgicale de révision.

Il est conseillé aux personnes qui ont déjà subi un traitement pour l'hallux valgus de suivre attentivement les recommandations médicales post-opératoires et de consulter un professionnel de la santé en cas de récidive afin de discuter des meilleures options de traitement pour leur situation spécifique.

 

Quelles sont les raisons d’une récidive d’hallux valgus ?

La récidive d'hallux valgus est multifactorielle peut être causée par plusieurs facteurs(1, 2).

Les facteurs propres au patient

  • L’obésité : le risque de récidive augmente chez les personnes en surpoids car l’obésité rend la chirurgie plus difficile à réaliser et peut retarder la consolidation osseuse.
  • L’âge.
  • Le tabagisme :  la consommation de tabac retarde la consolidation des ostéotomies et augmente le risque d’infection.
  • L’importance de la déformation au moment de la chirurgie.
  • Les comorbidités (rhumatismes inflammatoires, hypermobilité articulaire, maladie neurovasculaire, modifications du tonus musculaire après AVC, problèmes de cicatrisation…).

Les facteurs liés au traitement chirurgical initial

  • Le type de chirurgie pratiqué peut favoriser la récidive de l’hallux valgus (il existe plus de 100 techniques chirurgicales !). Le choix de la bonne chirurgie est très spécifique car chaque cas est unique et peut nécessiter plusieurs interventions combinées en fonction des déformations osseuses, articulaires et des tissus mous.
  • Les procédures moins invasives, comme l'excision de la bosse, peuvent être plus sujettes à la récidive que les procédures de coupe et de réalignement osseux.
  • Qualité de la chirurgie : la sous- ou sur-correction de la déformation peuvent favoriser la récidive.

Les facteurs post-opératoires

  • Ne pas suivre les recommandations médicales en ce qui concerne le port de chaussures appropriées, la kinésithérapie, la bonne réalisation du pansement et les visites de suivi augmente le risque de récidive.

 

La récidive est-elle un phénomène courant ?

Selon la littérature scientifique, le taux de récidive post-opératoire est généralement compris entre 3 % et 16 %(1). Il serait en réalité sous-estimé et pourrait atteindre 50 %(2), en raison de la bonne tolérance de la récidive par les patients. En effet, le but recherché par la chirurgie est de ne plus subir de gêne fonctionnelle ni de douleur. Même si la récidive post-opératoire de l’hallux valgus cause à nouveau une gêne esthétique ou de chaussage, les patients s’en contentent car leurs douleurs au niveau de l’oignon qui a été retiré sont moindres.  Tous les patients qui font une récidive d’hallux valgus ne recourent donc pas systématiquement à une chirurgie de révision.

À noter que l’intervention de base qui consiste à simplement retirer la bosse entraîne un taux de récidive plus important. C'est pourquoi, dans la pratique courante, les chirurgiens préfèrent souvent recourir à des procédures plus invasives impliquant une coupe osseuse qui limitent le risque de récidive ainsi que le chevauchement des orteils ou la formation de griffes.

 

Qui est plus à risque d’une récidive d’hallux valgus ?

Le risque de récidive d'hallux valgus varie d'une personne à l'autre en fonction de plusieurs facteurs. Certaines personnes sont plus prédisposées à développer une récidive que d'autres. Des facteurs de risque influencent la probabilité d'une récidive tels que :

  • Les personnes qui ont parmi leurs parents ou grands-parents des cas d’hallux valgus ;
  • Certaines formes particulières de pieds augmentent aussi le risque de récidive. On retrouve ici les pieds égyptiens (le gros orteil, plus long que les autres, trouve difficilement sa place dans la chaussure et dévie) et les pieds plats ou creux qui modifient les appuis de l'avant-pied.
  • Les personnes âgées ont un risque légèrement accru de récidive, car les articulations et les ligaments du pied sont moins flexibles avec l'âge.
  • Le sexe : Les femmes sont plus susceptibles de développer un hallux.
  • Les personnes qui ont subi des interventions chirurgicales moins invasives, comme une simple ostéotomie(3), peuvent avoir un risque plus élevé de récidive par rapport à celles qui ont eu une procédure plus complexe (ostéotomie ou arthrodèse).
  • Celles qui ne respectent pas les consignes post-opératoires.
  • Les personnes qui ont des pathologies associées comme la polyarthrite rhumatoïde, la goutte, l’hypothyroïdie, les maladies neurovasculaires chez l’enfant ou l’adulte (syndrome de Down, paralysie cérébrale, accident vasculaires cérébrale…)(2).

 

Comment prévenir une récidive ?

La prévention de la récidive de l'hallux valgus est essentielle pour maintenir la santé du pied et limiter le risque d’une nouvelle déformation. Voici nos conseils pour prévenir une récidive d'hallux valgus :

  • Portez des chaussures appropriées qui offrent un soutien adéquat pour vos pieds. Évitez les chaussures à talons hauts (port occasionnel autorisé), les chaussures étroites, et celles qui compriment les orteils. Optez pour des chaussures plus larges au bout et qui soutiennent bien la voûte plantaire.
  • Maintenez un poids santé : L'excès de poids exerce une pression supplémentaire sur les articulations du pied, ce qui peut contribuer à la récidive de l'hallux valgus.
  • Faites les exercices de renforcement et d’étirement qui agissent sur la souplesse des articulations et renforcent les muscles du pied.
  • Suivez les recommandations médicales : Si vous avez subi une intervention chirurgicale, suivez les instructions post-opératoires à la lettre. Cela inclut le port de chaussures spécifiques directement après l’opération, d’éviter les chaussures à talons hauts ou trop étroites, la réalisation du pansement, la kinésithérapie et le suivi médical régulier.
  • Consultez votre médecin dès les premiers symptômes ou signes précoces de récidive ! Une prise en charge le plus tôt possible des déformations est essentielle car plus la pathologie est avancée au moment de la chirurgie, plus le risque de récidive d’hallux valgus augmente.
  • Arrêtez de fumer dans les semaines qui précèdent le geste chirurgical (et même après). Le tabac augmente aussi le risque postopératoire de complication infectieuse.

La prévention de la récidive d'hallux valgus nécessite un engagement sérieux pour la santé de vos pieds. En suivant ces conseils, vous pouvez réduire considérablement le risque de récidive et maintenir des pieds en bonne santé.

 

Comment traiter une récidive d’hallux valgus ?

Le traitement d'une récidive d'hallux valgus dépend notamment de la douleur et de la gêne fonctionnelle perçues par le patient. Deux possibilités s’appliquent pour traiter une récidive d'hallux valgus :

L’approche médicale

  • Dans les cas légers de récidive, le port de chaussures appropriées avec un espace suffisant pour les orteils suffit à soulager la douleur. Aussi, vous devrez porter des chaussures spéciales de décharge après l’opération pendant 1 mois environ(1).
  • Les orthèses correctives* ou les semelles orthopédiques sur-mesure qui corrigent la déformation et redistribuent les charges sur l’avant-pied.
  • La rééducation qui aide à soulager les douleurs et à limiter les risques de raideur articulaire après l’opération en postopératoire.
  • Les médicaments pour réduire l’inflammation et soulager la douleur (injections de corticostéroïdes, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens).

L’approche chirurgicale

  • Chirurgie de révision : Si la récidive est grave et que les traitements non chirurgicaux sont inefficaces, une intervention chirurgicale de révision peut être envisagée. Les procédures de révision sont similaires à celles utilisées pour traiter l'hallux valgus initial (principalement la chirurgie de fusion nommée arthrodèse ou la coupe osseuse appelée ostéotomie)(1, 2).

 

Avant de suivre un traitement, il est essentiel de discuter en détail des avantages et des inconvénients de chaque option, ainsi que des attentes et des résultats avec votre médecin.

La réhabilitation post-opératoire et la gestion continue de la santé du pied sont cruciales pour réduire le risque de nouvelles récidives d'hallux valgus. Le suivi médical et les soins podologiques sont essentiels pour garantir une récupération optimale.

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de la règlementation le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 11//2023

 

Pour aller plus loin que cette approche globale et simplifiée, voici quelques sources supplémentaires :

(1)Lalevée M, Abdulmutalib HS, Duparc F, Dujardin F, Ould-slimane M, Roussignol X. Échec après prise en charge chirurgicale d’un hallux valgus : recherche des facteurs qui favorisent la récidive postopératoire de la déformation. Analyse de la littérature. Méd Chir Pied. 1 juin 2016;32(2):61‑9.

(2)Raikin SM, Miller AG, Daniel J. Recurrence of Hallux Valgus: A Review. Foot and Ankle Clinics. 1 juin 2014;19(2):259‑74.

(3)Kaufmann G, Dammerer D, Heyenbrock F, Braito M, Moertlbauer L, Liebensteiner M. Minimally invasive versus open chevron osteotomy for hallux valgus correction: a randomized controlled trial. International Orthopaedics (SICOT). 1 févr 2019;43(2):343‑50.

Livraison offerte

à partir de 50€ d’achat

fidélité

Rejoignez notre programme

paiement sécurisé

Carte bancaire ou paypal

contactez-nous

Nous vous répondons du lundi au jeudi de 9h - 12h30 et 13h30 - 16h30 et le vendredi 9h - 12h30 et 13h30 - 16h au 04 75 85 01 90.

Abonnez-vous
pour recevoir notre actualité.