Cors au pied : protections d’orteils en silicone vs coricides

protections orteil silicone vs coricides

Parmi les traitements les plus populaires du cor au pied, citons les protections pour orteils en silicone et les coricides. Dans cet article, on vous explique ce qu’ils sont exactement, à quoi ils servent et quand y avoir recours. Enfin, EPITACT® vous présente sa gamme de protections pour cor au pied, conçues soit pour éviter leur (ré)apparition, soit pour les éliminer naturellement.

 

Objectif des protections contre les cors au pied et des coricides

Quel est le rôle des protections d’orteils en silicone ?

Pour rappel, les cors sont la conséquence de pressions excessives et prolongées sur une petite zone du pied. Souvent, cette contrainte s’exerce au niveau d’une articulation qui est proéminente et ainsi davantage exposée aux pressions et frottements contre la chaussure. L’objectif premier est donc de répartir et d’absorber ces contraintes pour limiter la douleur et enrayer le processus de formation du cor. Telle est la fonction des protections pour les cors au pied.

Quelle est la fonction des coricides ?

En complément, d’autres gestes s’emploient pour retirer l’excès de corne et prévenir les cors à long terme. Par exemple, une bonne hydratation, des chaussures adaptées, un ponçage délicat régulier de la zone ou l’application de coricides pour détruire le cor. Certains de ces traitements ne sont cependant pas anodins et méritent d’être entrepris par votre pédicure-podologue.

Rappelons aussi qu’une morphologie particulière du pied (hallux valgus, orteils en griffe, pieds creux, etc.) favorise les cors. Si tel est votre cas, le cor risque la récidive tant que la déformation n’est pas traitée. Pour cela, consultez votre médecin qui vous prescrira éventuellement le port de semelles orthopédiques, d’orthèses d’orteils(1).

 

Définition, indication et efficacité des protections d’orteils en silicone et des coricides

Tous deux fréquemment utilisés dans le traitement des callosités, les protections pour cors au pied et les coricides sont pourtant très différents.

Tout savoir sur les protections pour cors au pied

Les protections d’orteil en silicone se présentent sous différentes formes (ex : en tube ou en capuchon à enfiler, en coussinet à placer sous les orteils ou en anneau). Tous sont conçus pour protéger et soulager les orteils là où il y a conflit avec la chaussure, parfois avec l’orteil voisin. Certains s’utilisent en prévention de l’apparition ou de la récidive du cor quand d’autres favorisent leur disparition. En bref, les protections pour cors au pied sont une méthode douce et confortable pour soulager efficacement la douleur liée aux cors.

 

Les protections d’orteils en silicone EPITACT®

Le secret d’efficacité de ces protections d’orteils est le silicone. Ce matériau unique fait l’objet d’une véritable expertise EPITACT®. Nous mettons justement à votre disposition une gamme de protections pour les cors aux pieds en silicone :

  • Les protections DIGITUBES®* sont des protections d’orteils en silicone tubulaires qui soulagent et éliminent les cors sur le dessus des orteils, par désactivation du processus de formation de corne.
  • Les Doigtiers* sont des capuchons qui s’enfilent sur l’orteil pour le protéger des cors pulpaires (mais aussi des ongles incarnés ou bleus en l’absence de plaie ou de saignement). Ils évitent l’apparition ou récidive du cor.
  • Les Doigtiers ajustables* sont une extension des doigtiers ; vous le découpez à la longueur souhaitée pour faciliter et ajuster sa mise en place.
  • Les Barrettes sous-diaphysaires* sont des coussinets en forme de haricot à placer sous la base des orteils. Utiles pour détendre les orteils en griffe encore mobiles, ils limitent la saillie des articulations et leur frottement contre la chaussure.
  • Les Séparateurs* sont des modules de silicone moulés pour s’adapter à l’espace interdigital. Ils protègent ainsi des œils-de-perdrix et du chevauchement des orteils.
  • Les Protège-pointes orteils en marteau* sont des « semi-chaussettes » qui englobent chaleureusement l’avant-pied. Une protection multizone en présence de plusieurs cors !

Profitez donc d’une gamme complète de protections pour cors aux pieds qui comporte forcément la solution adaptée à votre pied. À noter que tous nos produits ont été développés dans notre laboratoire Drômois et pour la fabrication, nous approvisionnons des tissus fabriqués en France. Ils sont lavables et réutilisables, ne contiennent aucune substance chimique et sont surtout ultrafins pour limiter toute gêne dans la chaussure.

 

Tout savoir sur les coricides

Par définition, un coricide, ou kératolytique, est une substance chimique contenant de l’acide salicylique qui permet la dissolution de la kératine et donc du cor. Ce médicament est commercialisé sous forme de pommade ou de pâte à appliquer directement sur le cor, que l’on protège ensuite d’un pansement. Ce dernier devra être gardé plusieurs jours, voire semaines(2). Ce moyen est généralement utilisé après le ponçage de la corne excédante. Il permet donc de ramollir puis de détacher la couche superficielle de corne et d’enlever le noyau du cor(3).

 

Quelles précautions d’usage ?

Attention ! Contrairement aux protections d’orteils en silicone, les coricides sont des médicaments, à manipuler avec grande précaution. En effet, leur application se veut strictement circonscrite à la zone du cor. À défaut, ils détruiront aussi la peau saine avoisinante. Il est absolument nécessaire de protéger le contour du cor (ex : vaseline, vernis protecteur…)(2).

Ainsi, leur usage est déconseillé aux personnes diabétiques, avec une artériopathie des membres inférieurs, une mauvaise circulation périphérique ou une maladie de peau. Dans ces cas, les protections pour cors aux pieds nécessitent également une consultation préalable puis une surveillance régulière du pied pendant l’utilisation. En effet, les diabétiques ont une peau fragile et une mauvaise cicatrisation des lésions, qui les exposent au risque d’infection du cor. Les personnes à la peau fine ou vieillissante présentent elles-aussi un risque plus élevé(3). Il est primordial de consulter son médecin généraliste ou podologue qui vous précisera les démarches à suivre selon votre cas.

 

Les coricides sont efficaces pour dissoudre le cor. Cependant, tant que la cause générant les pressions et frottements sur la peau n’est pas traitée, cette callosité sera susceptible de réapparaître. Pour supprimer ces contraintes dans la chaussure, optez pour les protections contre les cors au pied. Retrouvez toutes nos protections d’orteils en silicone dans plusieurs milliers de pharmacies et sur notre boutique en ligne www.epitact.fr.

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de cette règlementation le marquage CE. Lire attentivement la notice d’utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 01/2023

 

Pour aller plus loin que cette approche globale et simplifiée, voici quelques sources supplémentaires :

(1)Callanquin J. Peut-on éviter d’avoir mal aux pieds ? Mémoire de l’Académie nationale de Metz. 2014;27384.

(2)Dalibon P. Dermatoses du pied d’origine mécanique. Actualités Pharmaceutiques. 1 avr 2018;57:514.

(3)Hermanns-Lê T, Piérard GE. Comment je traite... des cors et des callosités. Rev Med Liege. 2006;61(78):5457.

Livraison offerte

à partir de 50€ d’achat

fidélité

Rejoignez notre programme

paiement sécurisé

Carte bancaire ou paypal

contactez-nous

Nous vous répondons du lundi au jeudi de 9h - 12h30 et 13h30 - 16h30 et le vendredi 9h - 12h30 et 13h30 - 16h au 04 75 85 01 90.

Abonnez-vous
pour recevoir notre actualité.