Quelles sont les causes de l’hallux valgus ?



Causes hallux valgus

Oignon au pied : ses causes et facteurs de risque

L’hallux valgus est une pathologie courante, notamment chez la femme. Le gros orteil se déforme jusqu’à pousser ses voisins à se recroqueviller en griffe. Mais d’où provient cette déformation ? À quoi est-elle due ? En comprenant mieux les phénomènes qui conduisent à sa formation, il est plus facile de les prévenir.

Encore aujourd'hui, les causes de l’hallux valgus ne sont pas totalement comprises. Toutefois, certains facteurs prédisposants favoriseraient cette déviation latérale du gros orteil vers l’extérieur et du premier métatarsien vers l’intérieur. Focus sur les facteurs favorisant et les causes de l’oignon au pied !

 

Quelles sont les causes de l’hallux valgus ?


Une prédisposition génétique : possible cause de l'hallux valgus

L’une des causes de l’hallux valgus est liée à l’hérédité. En effet, l'hallux valgus se transmettrait de génération en génération(1). Il se peut donc que vous teniez cela de votre mère… Cet héritage pourrait provenir de l’hyperlaxité constitutionnelle qui serait héréditaire ou encore d’expansions d’insertions tendineuses du pied trop conséquente(2, 3). En effet, une souplesse articulaire particulièrement développée et un déficit de balance musculaire favoriseraient les déviations du métatarse.

 

La forme du pied

Un autre héritage génétique pourrait causer un oignon au pied : certaines formes de pieds favorisent l’apparition d’un hallux valgusOn distingue en effet trois principales formes de pied :

  • Les « pieds grecs » dont le second orteil est plus long que le premier.
  • Les « pieds égyptiens » qui présentent une taille décroissante des orteils : l’hallux (le gros orteil) est ainsi le plus long. Cette forme de pied se distingue notamment par une longueur excessive du premier rayon.
  • Enfin, les « pieds carrés » caractérisés par une longueur identique sur les deux premiers orteils dont l’hallux.

Les « pieds égyptiens » semblent plus souvent causer un hallux valgus que les « pieds grecs » ou « carrés ». Le premier orteil étant plus long, il est plus exposé aux contraintes, ce qui augmente son bras de levier(4).

 

Déformation anatomique

L’anatomie serait donc un facteur prédisposant à l’apparition d’un hallux valgus. Ainsi, l’une des causes d’oignon au pied est le pied plat, qui favorise la pronation du pied et la rotation axiale du premier métatarsien. Cela contribue à l’allongement du premier rayon et à la pronation du gros orteil en fin de pas.

L’orientation et l’anatomie des facettes articulaires entre le premier métatarsien et sa première phalange peut occasionner des déviations anatomiques et favoriser la déformation.

Une autre approche proposée par Curvale et al. en 1999(5) soutient que lorsque toutes les prédispositions poussent à l’hallux valgus, la première phalange pourrait agir comme un « bélier ». Elle pousserait ainsi le métatarsien en varus et accentuerait le phénomène. Si ce n’est pas la cause principale, elle s’ajoute aux autres, favorisant la déformation.

Une amplification musculaire peut aussi être l’une des causes de l'hallux valgus. Le seul muscle pouvant lutter contre le métatarsus varus est l’abducteur de l’hallux. Plus la déformation s’installe, plus le tendon de l’abducteur glisse le long de la face médiale de la première tête et termine sa course sous celle-ci. Il n’y a alors plus d’obstacle à la déviation. La descente du muscle sous la tête provient du raccourci pris par le tendon.

 

Facteur du chaussage

Le rôle de la chaussure dans la progression de l’hallux valgus reste déterminant. Les chaussures étroites, pointues et à talons hauts principalement, sont une des causes de l’oignon au pied. Le pied n’a d’autre choix que de se déformer pour prendre place dans l’escarpin. Ainsi, une chaussure trop étroite à l’avant-pied favorise l’augmentation de l’angle entre le métatarsien et la première phalange, donc l’hallux valgus.

Même si d’autres populations peuvent présenter cette déformation par le port d’autres chaussures, il n’en est pas moins un facteur substantiel.

C’est pour cela que la récidive après traitement est fréquente. Changer ses habitudes est difficile. Pour éviter la récidive, le chaussage doit être adapté. Le port de chaussures de ville à bout étroit et talons hauts doit rester exceptionnel. Sans changement des habitudes de chaussage, la récidive est presque inéluctable.

 

Les causes d’oignon au pied liées au genre, au poids et à l’âge

L’étude de 2010 par Nguyen et al. sur 600 personnes aux Etats-Unis(6) précise que les causes de l’hallux valgus chez l'homme et la femme diffèrent. En effet, l’étude conclue que le chaussage et un faible Indice de Masse Corporelle (IMC) chez la femme favoriserait le développement de l’hallux valgus. Chez l’homme, à l’inverse, un IMC élevé et un pied plat seraient favorables à une déformation de l’hallux.

Ces résultats restent à relativiser puisque l’hallux valgus est principalement développé chez les femmes. Cette probabilité s’accentue d’ailleurs avec l’âge(7).

 

Causes et facteurs aggravants de l'hallux valgus


Ainsi, les facteurs favorisant l’apparition d’un oignon au pied et les causes de l’hallux valgus sont multiples. Si les facteurs anatomiques et génétiques ne peuvent être évités, vous restez maître de votre chaussage. Découvrez ici comment bien vous chausser avec un hallux valgus ou comment l’éviter ! De nombreuses solutions permettent aussi de prévenir la douleur liée à cette déformation comme le port de protections pour réduire les contraintes exercées sur le pied. Découvrez les solutions* EPITACT®, spécialiste du soin du pied ICI !

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de cette réglementation, le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 04/2021

 

Pour aller plus loin que cette approche globale et simplifiée, voici quelques sources supplémentaires :

(1)Hannan MT, Menz HB, Jordan JM, Cupples LA, Cheng C-H, Hsu Y-H. High Heritability of Hallux Valgus and Lesser Toe Deformities in Adult Men and Women: Heritability of Hallux Valgus and Toe Deformities in Adults. Arthritis Care & Research. sept 2013; 65(9):151521.

(2)Al-Saggaf S. Variations in the insertion of the extensor hallucis longus muscle. Folia Morphol (Warsz) 2003; 62:147–55.

(3)Gunal I, Sahinoglu K, Bergman RA. Anomalous tibialis posterior muscle as an etiologic factor in hallux valgus. Clin Anat 1994;7:21–5.

(4)Lelièvre J., Pathologie du pied. Paris : Masson, 1961

(5)Curvale G, Rocheweger A, Piclet-Legre B. Hallux valgus. Podologie. 1999; 27-080-A-30: p 6.

(6)Nguyen U-SDT, Hillstrom HJ, Li W, Dufour AB, Kiel DP, Procter-Gray E, et al. Factors associated with hallux valgus in a population-based study of older women and men: the MOBILIZE Boston Study. Osteoarthritis and Cartilage. janv 2010; 18(1):416.

(7)Nix S, Smith M, Vicenzino B. Prevalence of hallux valgus in the general population: a systematic review and meta-analysis. J Foot Ankle Res. déc 2010; 3(1):21.