Epine calcanéenne : soulager et prévenir



Comment soulager l'épine calcanéenne (épine de Lenoir) ? | Epitact

Une épine calcanéenne et l’inflammation généralement associée peuvent provoquer de vives douleurs… Lorsque vous posez le talon à terre, vous avez la douloureuse sensation que vos chairs se déchirent. A chaque pas, il vous semble qu’un clou s’enfonce dans votre pied… Mais d’où cette douleur intense peut-elle provenir ? Comment lutter ?

Qu’est-ce qu’une épine calcanéenne ?

L’épine calcanéenne aussi appelée épine de Lenoir est la conséquence d’une inflammation courante de l’aponévrose plantaire . Cette inflammation est appelée aponévrosite plantaire ou fasciite plantaire. Cette douleur apparaît lorsque l’aponévrose, membrane fibreuse reliant le talon à la naissance des orteils, a été trop sollicitée ou trop étirée. De petites cellules osseuses se forment alors pour protéger votre calcanéum. En s’accumulant, elles constituent peu à peu une excroissance osseuse dans votre talon appelée exostose calcanéenne.

 

Douleurs d’épine calcanéenne : que faire ?

Si l’intervention chirurgicale est une solution radicale, il existe heureusement une alternative moins invasive : les talonnettes en silicone EPITACT®*.

Ultra fines, elles réduisent les tensions en surélevant le talon de quelques millimètres. Conçues en mousse à cellule ouverte, ces protections en silicone absorbent l’onde de choc générée lors de l’impact du pied au sol. Les vibrations sont réduites et les chocs amortis pour un plus grand confort. Enfin, le cœur de chaque talonnette est rempli de gel de silicone Epithélium 26® : de quoi se sentir à nouveau sur un petit nuage tout en déchargeant le milieu du talon !

Vous pouvez également, après avoir trop sollicité votre articulation du pied, apaiser la douleur en appliquant un sac de glace durant une dizaine de minutes sur votre pied. Conservez alors vos pieds en hauteur pour favoriser la circulation sanguine.

Des massages réguliers du fascia plantaire peuvent aussi soulager la douleur ou détendre le pied et limiter le développement de l’excroissance osseuse. Pour cela, faites rouler une balle de tennis ou une bouteille en plastique remplie de sable sous votre voûte plantaire.

Si l’inflammation ne réduit pas, la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, ibuprofène) peuvent apaiser momentanément.

Des séances de kinésithérapie peuvent aussi soulager la douleur grâce à l'application d'ondes de choc et des exercices d'étirement.

L'infiltration demeure l'alternative la plus durable sous réserve qu'elle soit parfaitement maîtrisée et sous anesthésie locale.

Dans des cas sévères s’accompagnant de douleurs extrêmes, la chirurgie réduira les tensions en sectionnant partiellement le fascia plantaire. Attention cependant aux complications possibles telles que l’affaissement de la cambrure du pied.

 

Prévenir l’apparition d’une épine de Lenoir

Nous sommes d’accord, le plus simple est d’éviter l’épine de Lenoir et l’inflammation. Pour cela, commencez par mieux choisir vos chaussures. Si vous avez déjà vraiment eu mal aux pieds, vous accepterez volontiers d’écorner légèrement votre look pour des chaussures adaptées à votre morphologie. On oublie les talons trop hauts qui favorisent l’inflammation de l’aponévrose plantaire

Le surpoids comme le fait d’avoir le pied creux ou plat sont des facteurs favorisant le développement de ce type d’inflammation. La déformation posturale du pied, en varus ou en algus, peut également être un facteur favorisant la fasciite plantaire.

Une alimentation variée, modérée et équilibrée ainsi que des semelles adaptées à la forme de votre voûte plantaire compenseront grandement ces prédispositions.

Si vous pratiquez régulièrement un sport ou une activité sollicitant de manière intense vos articulations du pied, pensez à prévenir l’apparition d’une épine calcanéenne par le port régulier de talonnettes en silicone EPITACT®*.

Enfin, si la récidive vous inquiète, consultez un spécialiste pour envisager des séances de réadaptation. Les exercices d’étirement proposés vous apprendront à relâcher les tensions des fascias sous le pied et préviendront les récidives.

 

*Ce produit est un dispositif médical de classe I, qui porte au titre de cette réglementation le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 02/2018

Partager cet article sur