Cor au pied : qui est concerné ?



Qui est concerné par les cors au pied ? Quels sont les facteurs favorisants ? Et enfin quels traitements contre les cors ?
Cor au pied : qui est concerné ?

Les cors aux pieds sont des affections cutanées fréquentes. Ces déformations disgracieuses sont une réaction de protection contre les agressions de la peau. Afin de lutter contre les pressions et frottements répétés, la peau s’épaissit pour former un bouclier de corne. Il s’agit d’hyperkératose. Mais sommes-nous tous égaux face à ce phénomène ? Certains profils développent-ils plus facilement des cors aux pieds ? Qui est concerné par cette pathologie  ?

EPITACT®, spécialiste du soin podologique et orthopédique, lève le voile sur les facteurs favorisants les cors aux pieds.

Quelques chiffres sur les cors aux pieds

Selon l’étude de la Santé du Pied(1), 74 % des français souffriraient des pieds. Toujours selon cette même enquête, 22 % des sondés présenteraient des cors aux pieds.

Cette déformation des pieds semble par ailleurs être plus féminine que masculine. Ce phénomène s’explique notamment par le port de chaussures à talons et à bouts étroits. En effet, les contraintes subies au quotidien déformeraient nos pieds. On sait d’ailleurs que des frottements et pressions réguliers sur une même zone provoquent justement des cors ou durillons.

Facteurs favorisant la corne au pied

Certains facteurs semblent d’ailleurs favoriser le développement de cors aux pieds. En effet, des chaussures inadaptées sont souvent incriminées : coutures proéminentes, frictions, pression dues à des bouts étroits sont autant de contraintes qui poussent votre peau à se protéger !

D’autres facteurs, d’ordre anatomiques peuvent entrer en compte. Ainsi, des pieds présentant une ou des déformations (hallux valgus , orteil en griffe , orteil en marteau …) seraient corrélés au développement de cors. L’étude(2) menée par Takeshi Mochizuki et al. en mars 2020 sur plus de 200 patients démontre ce lien entre les pathologies. Elle conclue également qu’une prise en charge précoce de ces déformations limiterait le développement des callosité s.

L’âge, entraînant souvent une dégradation de l’élasticité de la peau(3), est également un facteur de risque pouvant accentuer l’apparition de cors au pied.

Bien sûr, une sollicitation excessive des pieds ou l’application de contraintes répétées sont des facteurs aggravants. C’est notamment le cas de nombreux métiers imposant une station debout prolongée. Les métiers de la restauration, de la logistique, de la manutention sont ainsi pointés du doigt. Le port de protections en silicone , fines, est alors particulièrement recommandé. Cette interface limite les pressions et frottements entre le chaussant et le pied.

Un traumatisme peut également provoquer une modification de la démarche, un transfert du poids du corps et ainsi engendrer des pressions et donc des callosité s.

Des traitements efficaces contre les cors au pied

Rassurez-vous, les cors au pied sont loin d’être une fatalité. Une fois les causes identifiées, votre pédicure-podologue pourra éliminer les peaux mortes. Une crème pieds secs & abîmés ou crevasses talonnières hydratera les couches supérieures de l’épiderme pour des pieds doux ! Enfin, il restera à protéger les zones de frottements par des DIGITUBES®* pour vos orteils, doigtiers* (en cas de cors pulpaires) ou protège-pointes* et barrettes-sous-diaphysaires* pour les orteils en marteau. Vous pourrez alors à nouveau être droits dans vos bottes… et tout confort !

 

*Ces produits sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de cette réglementation le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 03/2021

 

Sources :

(1)https://www.sante-du-pied.org/wp-content/uploads/2020/07/Sante-du-Pied-33.pdf p14

(2)Relationship of callosities of the forefoot with foot deformity, Health Assessment Questionnaire Disability Index, and joint damage score in patients with rheumatoid arthritis. Mochizuki T, Yano K, Ikari K, Hiroshima R, Ishibashi M, Okazaki K.Mod Rheumatol. 2020 Mar;30(2):287-292. doi: 10.1080/14397595.2019.1589921. Epub 2019 Apr 1.PMID: 30836028

(3)Hashmi F. and all. Characterising the biophysical properties of normal and hyperkeratotic foot skin. J Foot Ankle Res. 2015; 8: 35.

 

 

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES

Qu'est-ce qu'un cor ? Que faire ?

Comment se forment les cors au pied ? Comment apaiser les douleurs et empêcher les cors de réapparaître sur les orteils ? Découvrez nos conseils.