Utiliser un masque barrière ou alternatif post-déconfinement

masque alternatif ou masque en tissu

La pandémie vécue lors de la grippe H1N1, puis celle du coronavirus obligent chacun à adopter des gestes barrières. Pour cela, le port du masque est souvent recommandé afin de se protéger et de ne contaminer ni votre environnement ni les personnes alentours. Dans quels cas porter un masque, comment ? Les masques sont-ils lavables et réutilisables ? Quelle est la durée d’utilisation d’un masque ? Quel type de masque choisir pour limiter les risques et la propagation du virus ?

Déconfinement, masques et gestes barrières

Le déconfinement progressif va nécessiter un usage généralisé du masque barrière (UNS 1 ou UNS 2) par les personnes saines ou asymptomatiques. Si son port limite la propagation du virus, il n’exclut pas l’application des autres gestes barrières. Parmi ceux-ci, citons :

  • de se nettoyer avec soin et régulièrement les mains à l’eau et au savon (ou à défaut avec une solution hydroalcoolique). Il faut notamment procéder à un lavage de mains avant chaque mise en place du masque barrière et après chaque retrait. Celui-ci doit être effectué dans les règles de l’art : Commencez par frotter les mains paumes et dos, puis les doigts, entre les doigts… Poursuivez en frottant le bout des doigts dans une paume puis inversez. Enfin, n’oubliez pas le pouce et les poignets.
  • de tousser dans son coude, d’utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter dans une poubelle fermée,
  • de respecter les règles de distanciation. Il est nécessaire d’observer un périmètre de sécurité en conservant une distance de plus d’1 m avec vos interlocuteurs (hors personnes d’un même foyer), même avec un masque barrière. Evitez les contacts physiques lors des salutations. Serrer la main est à proscrire comme les embrassades ou la bise. Vous pouvez désormais adopter le salut asiatique en inclinant la tête ou le buste (mains jointes éventuellement), le salut en agitant la main, ou un « check » avec le pied ! N’hésitez pas à être créatif pour saluer poliment votre interlocuteur en maintenant une distance de sécurité.

Aérez régulièrement les salles fermées, laissez une à deux places entre vos collègues lors de réunions ou mieux encore, organisez-les à distance en visio-conférence…

Enfin, tenez-vous régulièrement informé de l’évolution des recommandations du ministère de la santé afin d’adapter votre comportement. Les connaissances sur le coronavirus évoluent au fil du temps et amènent à reconsidérer régulièrement les gestes barrières et mesures.

 

Quand et comment mettre un masque barrière ?

Le masque sert à limiter les projections respiratoires et donc restreindre les risques de contamination. Dès que vous allez être entouré(e) d’individus qui ne font pas partie de votre foyer, il sera recommandé de porter un masque barrière (dans votre environnement de travail, pour effectuer vos courses…). Pour être efficace, celui-ci doit être utilisé en respectant un certain protocole.

  • Avant d’utiliser votre masque barrière, lavez-vous consciencieusement les mains à l’eau et au savon ou à défaut avec une solution hydroalcoolique.
  • Identifiez le haut du bas du masque ;
  • Appliquez le masque sur le visage, la barrette nasale ou le protecteur silicone doivent être situés sur l’arête du nez.
  • Passez les brides derrière les oreilles ou derrière la tête, selon le mode de mise en place de votre masque.
  • Ajustez le masque barrière au niveau du menton si nécessaire.
  •  Vérifiez l’absence de jet d’air dans les yeux lors d’une expiration forte ; si nécessaire réajustez le masque ou pincez la barrette nasale.

Une fois le masque en place sur votre visage, évitez de le touchez ou de le déplacez.

 

Quand changer le masque barrière et comment le retirer ?

Le masque barrière ne peut être porté plus de 4 heures (soit une demi-journée). Durant cette période, si vous avez besoin de boire par exemple, il est possible de le quitter et de le remettre si des précautions très strictes sont observées. Pour cela, il doit être retiré selon le protocole prévu, puis suspendu pour limiter les contacts et remis en place en respectant les consignes. Attention : mettre le masque en attente sous le menton ou sur le front n’est pas une option ! Cela pourrait induire une contamination indirecte. 

Même si cela semble une évidence, il est bon de rappeler que le masque barrière ne doit pas être quitté pour discuter ! Son port prend au contraire tout son sens dans ces conditions… Gardez en tête de maintenir toutefois vos distances dans la mesure du possible, même avec le masque.

Le masque barrière doit être changé lorsqu’il est souillé, humidifié ou après 4 heures de port maximum. Dans cet état, il ne doit pas être prêté à un tiers !

  • Pour enlever le masque, comme pour le mettre, lavez vos mains avec application.
  • Saisissez les brides par l’arrière et, sans toucher l’avant du masque, retirez-le délicatement.
  • Placez le masque souillé dans un sac propre s’il doit être lavé ou dans une poubelle comportant un couvercle s’il est en fin de vie.

 

Comment entretenir un masque barrière en tissu ?

Les masques barrières en tissu sont généralement lavables et réutilisables. Le fabricant doit vous indiquer quel est le nombre de lavages que peut supporter votre masque. Ce dernier doit demeurer efficace durant cette période pour limiter la propagation du COVID19 et confortable lorsque vous le portez.

Les lavages pourraient en effet altérer les propriétés du matériau : le tissu pourrait être plus lâche et moins filtrant ou au contraire plus serré et donc moins respirant (par conséquent, moins confortable).

En fonction des informations fournies par le fabricant, vous pourrez donc réutiliser votre masque barrière EPITACT® 60 fois si vous respectez les consignes de lavage (IFTH).

Pour assurer un lavage efficace du masque en machine, celui-ci doit être effectué à 60°C, durer au minimum 30 minutes et comporter les étapes de mouillage, lavage, rinçage. Idéalement, le lavage du ou des masques barrières s’effectuent en présence de draps.

Le séchage doit être effectué au sèche-linge rapidement après la fin du lavage (dans les 2 heures). Il est préférable de sursécher les masques barrières plutôt que de laisser une quelconque humidité. Cela favoriserait le développement de micro-organismes. Dans cet objectif de séchage complet, il est judicieux de repasser le masque lorsque les matériaux le permettent. Nous vous conseillons de suivre précisément les consignes fournies par le fabricant du masque.

Une fois le produit lavé, il est préférable de procéder à une inspection visuelle pour vérifier que le masque est intact. Une altération de sa structure pourrait en effet nuire à son efficacité contre la propagation du COVID 19. Au moindre doute, n’hésitez pas à jeter le masque.

 

Sources : 

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/affiche_gestes_barrieres_fr.pdf

https://www.gouvernement.fr/fabriquer-un-masque-tutoriels-et-recommandations

https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/contenu/piece-jointe/2020/05/livret_tutoriel_masque_afnor.pdf

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES