Douleurs plantaires : causes et traitements



Mal à l'avant-pied, quelles causes aux douleurs sous le capiton plantaire ?
DOULEURS PLANTAIRES avant-pied : causes et traitements

Les causes de douleurs plantaires avant-pied sont nombreuses et fréquentes. Ces douleurs regroupent toutes les douleurs qui surviennent sous l’avant du pied, la partie en contact avec le sol, située entre la voute plantaire et les orteils. Nous n’aborderons donc pas les douleurs du médio-pied (voûte plantaire) et de l’arrière-pied (talon).

 

Douleurs plantaires avant-pied : quelles causes ?

Les douleurs plantaires avant-pied sont donc multiples. Lors de la marche, cette zone est particulièrement sollicitée puisqu’elle entre en contact et en appui avec le sol sous d’importantes pressions. Ainsi, une multitude de causes peuvent provoquer des douleurs plus ou moins intenses, supportables ou très handicapantes au quotidien.

Souvent, les causes de douleurs plantaires sont liées à :

• la marche : les sollicitations excessives notamment liées à une longue durée de marche peuvent causer des douleurs à l’avant du pied. En effet, le pied est composé de ce que l’on nomme le capiton plantaire qui encaisse les chocs du pied au sol. Ce capiton est une sorte de tissu graisseux qui tapisse le dessous du pied pour amortir et répartir les charges. Inévitablement, une sollicitation prolongée fatigue ce répartiteur de pressions et laisse progressivement place aux douleurs.

• aux hyperappuis : ce même capiton plantaire peut souffrir des appuis excessifs et prolongés sur l’avant-pied. Par exemple, les sports impliquant des sauts ou un contact important de l’avant-pied avec le sol (running, tennis…) favorisent les douleurs plantaires. Une surcharge pondérale peut également provoquer ce type de douleurs sous l’avant-pied. Dans la même optique, le port de talons hauts, joue un rôle majeur dans la survenue de douleurs plantaires. En effet, le poids du corps est basculé sur l’avant-pied qui se retrouve contraint à supporter une charge plus importante.

• aux défauts d’appui : lorsqu’il existe un défaut d’appui du premier métatarsien, souvent associé à un hallux valgus , cela déclenche des douleurs plantaires de l’avant-pied. On appelle ce processus l’insuffisance fonctionnelle du premier rayon .

• à la longueur excessive d’un métatarsien.

• à une anomalie des tendons et muscles (rétraction du talon d’Achille) qui provoque à distance des douleurs plantaires à l’avant-pied.

• à une déformation en griffe des orteils qui peut créer un changement dans les appuis de l’orteil et aussi de l’avant pied.

• à l’âge qui entraine l’usure progressive et naturelle du capiton plantaire . Avec le temps, ce dernier s’atrophie et absorbe ainsi moins bien les chocs et appuis au sol.

• aux ports de chaussures inadaptées pour le pied ou pour la pratique d’un sport.

 

Malheureusement, les causes de douleurs plantaires avant-pied ne s’arrêtent pas là… D’autres facteurs peuvent influencer leur apparition.

 

Douleurs plantaires avant-pied : les autres causes associées

En effet, certaines autres pathologies affectant les pieds peuvent indirectement causer des douleurs sous l’avant du pied. Parmi les principales affections associées, on retrouve :

- les durillons ;
- l’hallux valgus  ;
- les pieds plats et les pieds creux ;
- la polyarthrite rhumatoïde  ;
- le syndrome de Morton  ;
- les verrues plantaires.

 

La liste est longue, ci-dessus ne sont que les principales causes de douleurs plantaires. Puisque ces causes découlent inévitablement de nos activités quotidiennes, il est important de trouver des solutions rapides et efficaces pour les contrer. Une fois les causes de douleurs plantaires identifiées, s’informer sur la manière de les prévenir et de les traiter s’avère utile. Trouvez des informations complémentaires en lisant l’article Soulager les douleurs plantaires et durillons .

 

Quelles solutions contre les causes de douleurs plantaires avant-pied ?

Des solutions simples et rapides existent pour prévenir et soulager vos douleurs plantaires à l’avant-pied. Parmi celles-ci, vous pourrez notamment éviter de porter des chaussures inadaptées, serrées, à bout étroit ou à talons hauts. Préférez donc des chaussures à bout plus larges ou le port de semelles orthopédiques. Aussi, vous pouvez appliquer régulièrement une crème hydratante pour empêcher la formation de durillons souvent cause de douleurs plantaires.

Enfin, une large gamme de protections conçues par EPITACT® sont disponibles pour permettre à chacun de trouver la solution qui lui conviendra le mieux. Découvrez notamment les coussinets COMFORTACT™ PLUS*, les coussinets plantaires*, les coussinets discrets* et les chaussons double protection* pour répartir les pressions au quotidien. Une version sport existe aussi : les protections plantaires SPORT*.

Pour limiter les douleurs plantaires liées à des durillons, d’autres solutions telles que le protège-pointes plantaires* ou les coussinets double protection*. Puis, pour les éventuelles douleurs associées à un hallux valgus , préférez l’orthèse corrective double hallux valgus *.

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de cette réglementation le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 08/2021

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES

Durillon : symptômes & diagnostic

Comment reconnaître un durillon parmi tous les petits désagréments qui touchent nos petons ? Quels sont ses symptômes et comment le diagnostiquer ?