Soulager les douleurs plantaires et durillons



Comment soulager les douleurs plantaires et durillons ? | EPITACT®

Le pied possède un répartiteur de pressions naturel constitué de globules graisseux : le capiton plantaire . Malheureusement, ce capiton se modifie avec l’âge et sous l’action de sollicitations excessives. Il ne joue alors plus correctement sa fonction de distributeur de charges, d’où des douleurs au niveau des têtes métatarsiennes. Ces douleurs surviennent aussi souvent dans des chaussures à talons hauts, car le capiton n’est pas dimensionné pour supporter les pressions  importantes qui sont alors reportées sur l’avant-pied.

Lorsque les douleurs concernent toute la zone de l’avant-pied, on parle de métatarsalgie . En revanche, lorsque les douleurs sont localisées, elles correspondent souvent à la présence d’un durillon.

Plusieurs solutions préventives ou curatives visent à soulager ces douleurs plantaires et ces durillons. Ainsi, vous trouverez forcément LA solution adaptée à votre cas parmi la large gamme de protections mise au point par EPITACT®.

Soins des pieds / pansement durillon  :

Modification des zones d’appui pour soulager les douleurs plantaires et durillons

Comme cela a été stipulé précédemment, le choix des chaussures est souvent l’un des facteurs principaux déclenchant ou aggravant les douleurs plantaires ou les durillons. En effet, les chaussures à talons basculent le poids du corps vers l’avant du pied. Cela augmente ainsi fortement les pressions sur cette zone. Pour soulager les douleurs engendrées, il est préférable de traiter la cause : le chaussant. En effet, certains modèles sont déconseillés aux personnes sujettes aux douleurs plantaires et aux durillons. Parmi celles-ci, les talons hauts (au-delà de 4-5 cm), les chaussures étroites, trop petites ou trop serrées sont proscrites. Préférez des chaussures confortables, plus larges et avec un talon moins haut qui limiteront l’apparition de ces sources d’inconfort.
 

Prendre soin de ses pieds pour soulager les douleurs plantaires et durillons

Une hydratation régulière, voire quotidienne, joue un rôle important dans la prévention et la réduction de formation des durillons. En limitant l’assèchement cutané au niveau des pieds, on empêche ainsi la formation de corne. Comme les durillons sont souvent à l’origine de douleurs sous l’avant-pied, prévenir leur formation préviendra également la survenue des douleurs. 

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de cette réglementation le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 07/2020

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES

Durillon : symptômes & diagnostic

Comment reconnaître un durillon parmi tous les petits désagréments qui touchent nos petons ? Quels sont ses symptômes et comment le diagnostiquer ?