Qu’est-ce que le liquide dans l’ampoule ?



Qu’est-ce que le liquide dans l’ampoule ?

L’ampoule est une lésion cutanée très commune, qui apparaît à tout âge et se développe très facilement. Même si tout le monde ou presque a déjà eu une ampoule , savez-vous précisément de quoi il s’agit ? Comment elle se forme ? Quel est ce liquide qui la compose et à quoi sert-il ? EPITACT® vous dresse le bilan pour tout connaître de cette lésion de la peau.

 

Qu’est-ce qu’une ampoule ?

Sortie de son contexte médical, la phlyctène se nomme communément ampoule . Ce terme vient du latin ampulla qui signifie « petit flacon, fiole ». Plutôt pertinent lorsque l’on a en tête l’aspect d’une ampoule !

La phlyctène se forme le plus souvent par irritation de la peau, en raison de frottements répétés sur cette zone. Les mains et les pieds sont particulièrement sujets aux ampoules car davantage exposés aux frictions (outils, chaussures, etc.). On peut définir l’ampoule comme un soulèvement de l’épiderme (couches superficielles de la peau) qui se remplit par un liquide clair.

Liquide clair, liquide transparent, eau, sérosité sont d’autant de manières de décrire ce fameux liquide. Mais a-t-il un nom ? De quoi est-il composé, d’où vient-il et quel est son rôle ?

 

Le liquide dans l’ampoule : c’est quoi ?

Le liquide qui remplit l’ampoule se nomme la lymphe ou liquide lymphatique. Il s’agit d’un liquide de couleur jaune pâle, généralement translucide.

La lymphe est essentiellement faite d’eau et de protéines. Elle contient également des minéraux (fer, calcium, etc.), des anticorps, des facteurs de coagulation et des lymphocytes. Ces derniers sont les cellules immunitaires du corps qui combattent virus et bactéries.

Il peut arriver que l’ampoule soit remplie de sang si un vaisseau sanguin a été endommagé. Moins fréquemment, elle peut contenir du pus qui signe la présence d’une infection de l’ampoule .

 

D’où provient ce liquide ?

Il provient du liquide interstitiel (présent entre les cellules) contenu dans les capillaires sanguins(1). Il récupère les « déchets » dans le sang et les emmène ensuite dans un autre type de vaisseaux appelés vaisseaux lymphatiques. Une fois dans ces vaisseaux, ce liquide est filtré puis nettoyé pour pouvoir retourner dans la circulation sanguine. En cas de lésion comme une ampoule , c’est ce liquide qui va venir protéger la zone touchée et faciliter sa cicatrisation.

 

Pourquoi la présence de ce liquide dans l’ampoule ?

La formation d’une ampoule repose sur un mécanisme de défense de l’organisme. Lorsque la peau subit une attaque (irritation ou friction), elle tente de se protéger en séparant ses couches superficielles pour laisser la lymphe former un coussin protecteur. Voilà les couches les plus profondes désormais protégées des éventuels frottements ou lésions additionnels.

 

Pourquoi laisser ce liquide dans l’ampoule ?

Il est préférable de ne pas percer une ampoule , sauf si celle-ci est vraiment douloureuse et volumineuse. En effet, la lymphe contient des éléments qui permettent de faciliter et d’accélérer la cicatrisation. De plus, elle protège cette zone déjà sensible des pressions ou frottements occasionnés par le port de chaussures principalement. Enfin, la lymphe sert à limiter les potentielles infiltrations de bactéries et ainsi à réduire les risques d’infection. En perçant l’ampoule , la lésion pourrait être au contact de bactéries préjudiciables à sa guérison.

 

Quel est le rôle du liquide dans une ampoule ?

Comment protéger une ampoule ?

Pour empêcher l’ampoule de se percer et la protéger, plusieurs solutions faciles et accessibles sont disponibles.

Premièrement, cessez de porter la paire de chaussures mise en cause, et laissez respirer vos pieds !

Vous pouvez aussi appliquer une protection qui agira comme une seconde peau tout en limitant les frottements. Les protections anti-ampoules* d’EPITACT® remplissent ces fonctions, mais ce n’est pas tout ! En plus d’être discrètes, elles sont très résistantes. Le gel de silicone apporte un confort supplémentaire dans la chaussure pour amortir les pressions et frottements sur l’ampoule . En plus, ces protections sont auto-adhésives, lavables, réutilisables et conviennent aux personnes diabétiques !

Une seconde version de protections anti-ampoules à découper* est disponible et vous permet de l’adapter à tout type de chaussures, à la forme et à la taille voulue. Enfin, la version sport* possède une capacité adhésive décuplée afin de résister aux chocs et frottements répétés imposés par les activités sportives.

Comme toute affection très fréquente, l’ampoule est sujette à de nombreuses idées reçues. Vous savez désormais comment se forme une ampoule et comment réagir face à elle. En étant plus informé sur les raisons de son développement, tentez d’agir en prévention et épargnez-vous ces petits désagréments ! N’hésitez pas à lire notre article sur les causes et les moyens de prévenir une ampoule ou à porter l’une de nos protections anti-ampoules*.

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de cette réglementation le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 12/2021

 

Pour aller plus loin que cette approche globale et simplifiée, voici une source supplémentaire :

(1)Bernaudin J-F, Kambouchner M, Lacave R. La circulation lymphatique, structure des vaisseaux, développement, formation de la lymphe . Revue générale. Revue de Pneumologie Clinique. avr 2013;69(2):93‑101.

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES

Ampoules : Quand consulter?

En général, une ampoule disparaît spontanément, mais parfois, consulter devient nécessaire. Dans quels cas ? Qui consulter ?