6 astuces pour prévenir le syndrome du canal carpien

Prévenir le syndrome du canal carpien par Epitact

Est-il possible d’éviter l’opération du canal carpien ?

La chirurgie du canal carpien ne s’effectue qu’en cas de symptômes sévères de la pathologie, ou lorsque les premiers traitements n’ont pas fonctionné. Ainsi, si vous êtes dans l’un de ces deux cas, vous pourrez difficilement éviter une opération du canal carpien pour soulager vos douleurs.

En revanche, en cas de symptômes légers, veillez à consulter rapidement et à respecter scrupuleusement le traitement prescrit par votre médecin. Vous mettrez toutes les chances de votre côté pour soigner la pathologie et ainsi éviter l’opération du canal carpien.

 

Comment prévenir le syndrome du canal carpien ?

Avant les premières douleurs ou fourmillements, quelques gestes simples peuvent vous aider à prévenir le syndrome du canal carpien (SCC). En étant vigilant et en corrigeant au quotidien vos postures, vous pourrez éloigner la douleur. Voici quelques astuces pour ralentir la progression de la pathologie ou en prévenir l’apparition et tenter d’éviter l’opération du canal carpien..

 

Astuce n°1 : adoptez une bonne posture

Les douleurs liées au syndrome du canal carpien sont dues à une compression du nerf médian dans le poignet. Pour les éviter, veillez à ce que votre main soit le plus souvent possible dans l’alignement de votre avant-bras. Soyez particulièrement vigilants lorsque vous effectuez des mouvements de préhension. C’est ainsi que cette posture deviendra progressivement instinctive.

Pour vous aider à corriger instinctivement votre posture, vous pouvez porter de manière préventive une orthèse souple d’activité. CARP’ACTIV™* d'EPITACT® vise à limiter l’amplitude des mouvements du poignet et les arrêts brusques dans vos gestes qui favorisent le syndrome du canal carpien. Souple, fine et discrète, cette orthèse est conçue pour vous apprendre à corriger inconsciemment votre posture.

 

Astuce n°2 : évitez les gestes répétitifs pour prévenir le syndrome du canal carpien

Les mouvements répétitifs sont reconnus comme l’une des causes majeures dans le développement de cette pathologie. Les limiter vous permettra d'en réduire les risques, la progression ou les douleurs. Pour cela, étudiez toutes les possibilités d’automatisation des tâches répétitives que vous avez à effectuer. Renseignez-vous sur les équipements améliorant l’ergonomie de votre poste de travail.

Faites de même à la maison ! L’essorage de la serpillère sollicite particulièrement le nerf médian. Ce mouvement de torsion du poignet traumatisant l’est d’autant plus s’il est répété ! Optez pour un balai essoreur plutôt qu’une serpillère.

Vous faites peut-être partie de ceux qui tambourinent avec rage sur leur clavier d’ordinateur ? Vous êtes peut-être un accro de la souris ? Attention, le SCC n’est peut-être pas très loin ! Un logiciel de dictée pourrait limiter la saisie et enrayer le phénomène. Enfin, pour épargner votre articulation lors de l’utilisation frénétique de votre souris, il vous suffira de vous équiper d’un repose-poignet.

Méfiez-vous aussi du sécateur : les modèles pneumatiques soulageront vos articulations. Des tailles-haies électriques peuvent aussi éviter ces actions répétitives. Attention cependant aux vibrations !

 

Astuce n°3 : méfiez-vous des vibrations

Pour prévenir le syndrome du canal carpien ou l’évolution des douleurs, munissez-vous d’interfaces anti-vibrations pour épargner votre poignet lorsque vous employez des appareils électriques (perceuse, perforateur, taille-haie, tronçonneuse, etc.). Optez pour des outils dont les poignées sont ergonomiques afin de ne tenir l’outil à pleine main.

Des aménagements ergonomiques favorisant le placement correct du poignet et limitant les vibrations sont disponibles pour les motos et vélos. À adapter d’urgence sur vos engins !

 

Astuce n°4 de prévention du canal carpien : réduisez la fréquence de vos activités

Si vous avez déjà développé un syndrome du canal carpien et que vous en avez identifié l’origine (activité professionnelle, sportive ou autre), diminuez la fréquence et l’intensité de celle-ci. Observez régulièrement une période de repos pour vos articulations !

Lorsque vous devez effectuer des gestes répétitifs ou lorsque vos mains sont proches ou éloignées de votre corps et que vous devez forcer, accordez-vous des pauses.

 

Astuce n°5 : Protégez vos poignets du froid

Le froid peut raidir les muscles et les tendons, voire ralentir le flux sanguin. Pour y remédier, portez des gants afin de maintenir vos articulations au chaud et limiter les risques. En optant pour des mitaines, vous conservez la finesse du toucher en protégeant vos mains. Ces gants peuvent être superposés avec des gants de travail et vous permettre de vous protéger à la fois du froid et des gestes malencontreux.

 

Astuce n°6 : Procédez à quelques étirements pour prévenir le syndrome du canal carpien

Quelques exercices simples peuvent vous permettre de soulager la douleur si le syndrome s’est déjà déclaré, ou de ralentir son apparition. N’hésitez pas à consulter votre médecin pour qu’il vous recommande les étirements adaptés à votre cas. Vous pourrez alors les effectuer progressivement afin de détendre votre articulation et de réduire les picotements ou fourmillements ressentis.

 

Des alternatives thérapeutiques pour éviter l’opération du canal carpien ?

Rappelons que l’opération du canal carpien n’est pas systématique. Avant de passer par cette étape, d’autres traitements médicaux peuvent convenir pour soulager vos douleurs. En association, les médicaments, infiltrations, orthèses et actions de prévention du canal carpien pourront réduire l’inflammation et soigner la pathologie. Les personnes qui perçoivent des douleurs très intenses, des crises à répétition ou des difficultés de préhension sont considérés comme des cas avancés. Les personnes qui ne répondent pas suffisamment à ces premiers traitements le sont aussi. Pour tous ces patients, l’orientation thérapeutique sera certainement la chirurgie et ne permettra pas d’éviter l’opération du canal carpien.

 

Ce syndrome touche une partie non négligeable de la population et engendre des conséquences humaines et économiques à prendre en considération. Si les secteurs à risques prennent désormais des mesures pour améliorer la vigilance et le confort quotidien, les démarches pour prévenir le syndrome du canal carpien restent un levier important de lutte contre cette pathologie.

 

*CARP’ACTIV est un dispositif médical qui porte au titre de la réglementation le marquage CE. Veuillez lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : MILLET Innovation. 03/2020

Livraison offerte

à partir de 50€ d’achat

fidélité

Rejoignez notre programme

paiement sécurisé

Carte bancaire ou paypal

contactez-nous

Nous vous répondons du lundi au jeudi de 9h - 12h30 et 13h30 - 16h30 et le vendredi 9h - 12h30 et 13h30 - 16h au 04 75 85 01 90.

Abonnez-vous
pour recevoir notre actualité.