J’ai un bleu sous l’ongle de pied : que faire ?

Que faire en cas de bleu sous l'ongle de pied ?

Un bleu sous l’ongle de pied, ou hématome sous-unguéal, est une atteinte bénigne de la tablette unguéale. Une fois qu’il est là, le mieux à faire est d’attendre qu’il disparaisse et de faire en sorte qu’il ne s’aggrave ou ne revienne pas.

En cas d’hématome sous l’ongle : que faire pour l’éviter et le soigner ? Comment limiter le risque de décollement de l’ongle ? Quand consulter ? EPITACT® vous dit quoi faire en cas de bleu sous l’ongle de pied.

 

Hématome sous l’ongle : que faire pour le prévenir ou le soigner ?

Un bleu sous l’ongle de pied disparait le plus souvent tout seul avec la pousse de l’ongle, en quelques semaines ou quelques mois. Il convient tout de même de surveiller votre pied et d’agir pour prévenir la formation d’un nouveau bleu sous l’ongle. Rappelons qu’un hématome sous un ongle de pied arrive le plus souvent après des chocs ou microtraumatismes (pression) répétés sur le bout de l’orteil. Ainsi, le mieux à faire en cas d’ongle bleu est d’agir sur ses facteurs de risque.

La coupe des ongles

Pour prévenir ou soigner un bleu sous l’ongle ou même un ongle incarné, une coupe rigoureuse et un soin régulier des ongles sont très importants. On a tendance à penser qu’il faut les couper bien arrondis et très courts. FAUX ! En fait, il est préférable de le couper assez droit, pas trop court et de ne pas trop arrondir les angles. Vous pouvez aussi les limer régulièrement afin de limiter les frottements et les pressions contre la chaussure.

Le choix des chaussures pour prévenir les bleus sous les ongles

Porter de bonnes chaussures est l’une des premières choses à faire en cas de bleu sous l’ongle de pied. En effet, les chaussures sont sans doute le facteur de risque principal d’hématome sous-unguéal. Ceci est encore plus vrai chez les sportifs (tennismen, coureurs à pied…) en raison des microchocs répétés durant la pratique sportive.

C’est pourquoi il faut choisir des chaussures avec un bout suffisamment large pour éviter les pressions et les frottements sur les orteils. Pour les mêmes raisons, optez pour des chaussures bien ajustées, ni trop grandes ni trop petites. Le laçage est également important pour limiter les mouvements du pied vers l’avant. À noter que le gros orteil est le plus fréquemment touché par les bleus sous l’ongle.

Les soins locaux : le drainage de l’hématome sous l’ongle

L’hématome sous-unguéal est parfois très étendu et douloureux car la collection de sang augmente le volume et la pression sous l’ongle. Il nécessite alors des soins particuliers que vous pouvez réaliser vous-même ou chez votre médecin ou podologue. Si le bleu est récent et s’étend sur plus d’un quart de la surface de l’ongle, il faut évacuer le sang à l’aide d’une aiguille(1). Voici quoi faire si vous avez un hématome sous l’ongle de pied :

  1. Lavez-vous les mains et désinfectez la surface de votre ongle.
  2. Chauffez l’extrémité de l’aiguille jusqu’à ce que le métal rougisse.
  3. Mettez délicatement en contact l’extrémité chauffée contre l’ongle, au niveau de l’hématome jusqu’à la formation d’un petit trou.
  4. Répétez l’opération une seconde fois : percer deux trous facilite l’évacuation du sang.
  5. Exercez une légère pression sur votre ongle jusqu’à ce que le sang s’évacue.
  6. Désinfectez à nouveau votre ongle et protégez-le à l’aide d’un pansement pour éviter l’infection ou la récidive du bleu sous votre ongle de pied. Par la suite, désinfectez régulièrement la zone.

Cette méthode est absolument indolore. D’une part, la tablette unguéale est une zone insensible et d’autre part, l’hématome créé un espace entre la surface et le lit de l’ongle. Cela permet de ne pas toucher la zone sensible avec l’aiguille.

 

Bleu sous l’ongle : que faire pour éviter son aggravation ?

En prévention, pour limiter le développement d’un bleu sous un ongle de pied ou la chute de l’ongle, EPITACT® a créé les Doigtiers*. Ils se composent d’un gel de silicone ultraperformant qui absorbe les microchocs et distribue la pression sur l’extrémité de l’orteil.

Comme les ongles bleus sont une lésion répandue chez les sportifs, EPITACT® a développé une version sport. Dotées des mêmes propriétés, les protections ongles bleu* présentent une résistance et un maintien renforcé pour convenir aux activités physiques les plus intenses (football, running, rugby…).

Si vous vous demandiez quoi faire pour votre bleu sous l’ongle, les protections EPITACT®* sont idéales. Elles offrent un équilibre optimal entre finesse et efficacité pour un confort et un soulagement dans tous types de chaussures.

 

Faut-il consulter pour un hématome sous l’ongle de pied ?

Les bleus sous les ongles des pieds ou des mains sont des lésions habituellement bénignes. Il est ainsi possible de les soigner soi-même, ou de laisser le temps s’en charger. Cependant, il peut être nécessaire de consulter un spécialiste, en l’occurrence votre médecin ou pédicure-podologue, dans les cas suivants(2) :

  • vous remarquez des signes d’infection comme une rougeur ou un gonflement ;
  • la douleur persiste : elle peut par exemple cacher une fracture de la phalange ;
  • l’hématome récidive : vous souhaitez des conseils avisés pour éviter sa réapparition ;
  • vous craignez de drainer vous-même votre hématome sous l’ongle et préférez qu’un professionnel de santé s’en charge ;
  • vous êtes diabétique, ce qui signifie un risque plus élevé d’infection, une perte de sensibilité et des difficultés de cicatrisation ;
  • Vous êtes immunodépressif ;
  • Votre vaccination antitétanique n’est pas à jour.
  • La personne concernée est un enfant de moins de 12 ans.

 

Vous savez désormais comment se forme un bleu sous l’ongle et que faire pour le prévenir ou le soigner. Apprenez-en davantage sur l’évolution des hématomes sous-unguéaux et leurs facteurs aggravants → 

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I qui portent au titre de cette règlementation le marquage CE. Lire attentivement la notice d’utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 12/2023

 

Pour aller plus loin que cette approche globale et simplifiée, voici quelques sources supplémentaires :

(1)Carmès S, Dumontier C. Traumatismes de l’appareil unguéal. EMC – Techniques chirurgicales – Orthopédie-Traumatologie. 2014 ;9(2:1-11) [Article 4-440].

(2)Ameli. Traumatisme de l’ongle et de l’extrémité du doigt [Internet]. ameli.fr. 2022. Disponible sur: https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/accidents-domestiques/traumatisme-ongle-extremite-doigt

Livraison offerte

à partir de 50€ d’achat

fidélité

Rejoignez notre programme

paiement sécurisé

Carte bancaire ou paypal

contactez-nous

Nous vous répondons du lundi au jeudi de 9h - 12h30 et 13h30 - 16h30 et le vendredi 9h - 12h30 et 13h30 - 16h au 04 75 85 01 90.

Abonnez-vous
pour recevoir notre actualité.