Des protections ampoules réutilisables



Des protections ampoules réutilisables

Utiliser des protections ampoules réutilisables présente divers avantages, tant sur le plan économique qu’environnemental. Les ampoules sont une affection du pied extrêmement fréquente qui peut se montrer particulièrement gênante et douloureuse.

On accumule souvent des boîtes de pansements en tous genres pour protéger contre les ampoules au pied. Pourtant, un moyen simple et rapide d’être plus éco-responsable en désencombrant votre armoire à pharmacie s’offre à vous : les protections pour ampoules réutilisables !

 

Pourquoi protéger une ampoule au pied ?

Pour la plupart d’entre nous, une ampoule au pied est très bénigne. Elle disparaît généralement spontanément en quelques jours seulement. Pourtant, protéger une ampoule peut s’avérer particulièrement utile et prévoyant.

En effet, une ampoule naît de frottements répétés, le plus souvent entre la chaussure et le talon. Potentiellement douloureuse et gênante à la marche, notre premier réflexe est de protéger cette petite bulle sur la peau.

Si l’ampoule crée des douleurs, appliquer un dispositif pour la protéger est une solution efficace. Cela limite les pressions et les frottements supplémentaires de la chaussure contre la peau déjà sensible et fragilisée.

De plus, nombreuses sont les personnes qui pensent bien faire en perçant ou retirant la peau qui la recouvre. Pourtant, il n’est pas recommandé de le faire car cela favorise la pénétration de virus ou de bactéries dans la lésion créée. Ainsi, protéger l’ampoule au pied permet également de limiter ce risque d’infection. Si l’ampoule est trop importante ou si elle s’avère gênante pendant vos activités sportives, il peut être nécessaire de consulter un podologue.

 

Quels sont les dispositifs pour protéger une ampoule au pied ?

Il existe plusieurs moyens de protéger une ampoule , au pied ou à n’importe quel endroit soumis à des frottements excessifs. Une protection ampoule siliconées auto-adhésives et réutilisables s’appliquent en prévention ou pour protéger la zone de l’échauffement(1).

Avant d’étrenner une nouvelle paire de chaussures, avant de longues marches ou séances de sport intenses, prévenez l’irritation et l’échauffement. En servant de seconde peau, les protections ampoules réutilisables s’applique rapidement et simplement pour éviter les frottements. Ainsi, avant que le mal ne soit déjà fait, munissez-vous de protections pour soulager vos pieds n’importe où et n’importe quand. Trois modèles de protections ampoules réutilisables développées par EPITACT® s’adaptent à chaque situation :

> les protections ampoules* : ces dispositifs conviennent parfaitement aux ampoules non percées déjà formées ou prêtes à le faire. Auto-adhésives, résistantes, fines et discrètes, ces protections s’adaptent même à la peau des personnes diabétiques. La formulation de silicone spécifique qui les compose inhibe majoritairement les frottements et légèrement les pressions sur la zone sensible.

> les protections ampoules à découper* : ce modèle est parfait pour s’ajuster à toutes les zones sujettes aux frictions. Elles sont donc à découper à la taille et dans la forme voulue.

> les protections ampoules sport* : cette version est idéale pour la pratique sportive grâce à son adhésivité renforcée. Elle résiste donc aux fortes températures, à l’humidité et à l’échauffement.

 

Comment appliquer une protection ampoule réutilisable ?

Pour un maximum d’efficacité et une tenue à toute épreuve, certaines conditions précèdent la mise en place d’une protection anti-ampoule .

Veillez tout d’abord à bien préparer le terrain : votre peau doit être préalablement nettoyée puis séchée.

Retirer le film protecteur sur la face adhésive de la protection avant de l’appliquer sur la zone souhaitée. Puis, une fois mise en place, appuyez légèrement dessus pour renforcer son adhésivité.

 

Comment entretenir une protection ampoule réutilisable ?

L’entretien des protections ampoules réutilisables d’EPITACT® est simple. Ces dispositifs se lavent très rapidement, à la main, sans frotter et simplement avec un peu d’eau et de savon. Laver la protection après chaque utilisation n’est d’ailleurs pas systématique mais demeure tout de même préférable. Vous pouvez simplement et proprement recoller le dispositif sur le film PVC fourni dans l’emballage jusqu’à sa prochaine utilisation. Le lavage permet notamment de renouveler la qualité de l’adhésivité des solutions en retirant poussières et impuretés. Elles peuvent être réutilisées jusqu’à une usure ne permettant plus un maintien et une efficacité idéale (environ une dizaine de fois).

 

Les avantages d’une protection ampoule réutilisable

Les protections pour ampoules réutilisables présentent une multitude d’avantages. En plus de leur facilité d’entretien, elles sont particulièrement intéressantes sur le plan économique et environnemental. En effet, le fait d’opter pour des solutions lavables et réutilisables réduit la quantité de déchets et donc la pollution. Naturellement, acheter moins régulièrement des protections pour ampoules induit de petites économies profitables.

Vous avez fréquemment des ampoules et désirez opter pour une solution plus verte aussi durable qu’efficace ? Les protections ampoules réutilisables sont la solution faite pour vous. Découvrez d’autres moyens préventifs pour éviter les ampoules au pied. Plus d’écoresponsabilité pour plus de soulagement, tel est l’objectif de ces solutions EPITACT® !

 

 

*Ces solutions sont des dispositifs médicaux de classe I, qui portent au titre de cette réglementation le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Fabricant : Millet Innovation. 01/2022

 

Pour aller plus loin que cette approche globale et simplifiée, voici une source supplémentaire :

(1)Faure S, Pavard O, Pavet C-É, Pompom V, Roche M. La prise en charge officinale des blessures du sportif. Actualités Pharmaceutiques. juin 2014;53(537):21‑32.

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES

Ampoules : Quand consulter?

En général, une ampoule disparaît spontanément, mais parfois, consulter devient nécessaire. Dans quels cas ? Qui consulter ?