Eviter les jambes lourdes et gonflées

0 commentaire (voir / ajouter)
Nombre de commentaires : 0
Moyenne des notes :
( 0 / 5 )
jambes lourdes epitact

La sensation de jambes lourdes est caractéristique d’une mauvaise circulation sanguine dans les membres inférieurs. Qu’elle soit d’origine pathologique ou liée à notre activité, elle est toujours désagréable et parfois douloureuse.

Bien comprendre ce phénomène ...

Le sang parcourt le corps au travers de multiples vaisseaux plus ou moins gros. Il passe tout d’abord par les artères pour distribuer son oxygène, depuis le cœur vers les organes. Pour retourner vers le cœur chargé de toxines, il emprunte le chemin des veines. 

Des orteils vers le cœur, le sang doit parcourir 1,40m et lutter contre la pesanteur.

Pour y parvenir, il dispose de plusieurs systèmes :

  • Le cœur joue un rôle d’aspiration,
  • Les valvules disposées par paliers le long des axes veineux participent à la progression du sang de la périphérie vers le cœur,
  • La pression imposée lors de la marche au niveau de la semelle veineuse plantaire contribue à propulser le sang le long de la colonne sanguine,
  • Enfin, les grosses veines sont entourées de muscles au niveau du mollet qui les aident à faire remonter le sang.

Seule difficulté, les vaisseaux superficiels, eux, ne sont pas entourés de muscles. Ils ne disposent que de "clapets anti-retour" et de leur propre tonicité pour assurer le retour sanguin. Avec l’âge, les parois des vaisseaux perdent leur élasticité réduisant leur capacité à ré-acheminer le sang vers le cœur.

Il en résulte une stagnation du sang et des toxines qu’il transporte dans les membres inférieurs. Dès lors, les jambes gonflent tout comme les chevilles et les pieds. En plus de la sensation de fatigue, les frottements contre la chaussure et les irritations du pied augmentent.

Insuffisance veineuse ou activités quotidiennes ?

L’insuffisance veineuse est la cause la plus courante et touche principalement les personnes âgées. Toutefois, des sujets non atteints par cette pathologie peuvent ressentir cet inconfort en cas de station debout prolongée, immobile ou en piétinement, après l’arrêt soudain d’un effort, lors de fortes chaleurs (été, sauna), d’écarts de température importants, ou en raison d’un chauffage par le sol.

La prévention et le traitement : De l’attention ... et la détente

Les personnes sujettes à l’insuffisance veineuse sont généralement suivies par leur médecin et disposent éventuellement d’une médication adaptée. Si ce n’est pas encore le cas, il est conseillé de consulter.

Il est possible de réduire cette gêne de plusieurs manières et avant tout en évitant les causes citées précédemment (station debout prolongée, piétinement, chaleur).

Il est également possible de prendre du repos et de surélever les jambes facilitant ainsi le retour veineux ou encore d’effectuer des mouvements de chevilles lorsque l’on est assis par exemple. Conserver une activité musculaire régulière comme la marche est également très utile. Le port de bas de contention élastique est conseillé.

Enfin, l’usage de Crème pieds et jambes fatigués est à la fois une source de confort mais aussi de prévention. Une application simple ou en massage à la suite d’un bain de pieds est particulièrement bénéfique. C’est aussi prendre le temps de joindre l’utile à l’agréable.

Partager cet article sur