Qui est concerné par le syndrome du Canal Carpien ?



Qui est concerné par le syndrome du canal carpien ?

Le syndrome du canal carpien consiste en une compression de ce tunnel situé au niveau du poignet et par lequel passe le nerf médian. Ce dernier permet la sensibilité des  doigts (pouce, index, majeur et annulaire). S’il est comprimé la préhension devient alors difficile. Une sensation d’engourdissement, de picotements ou de fourmillements risque alors d’apparaître. De la simple gêne à la douleur vive ou à la perte subite de préhension, le syndrome du canal carpien peut s’avérer particulièrement handicapant.

Il est donc naturel de s’interroger sur les personnes touchées par cette pathologie . Certaines professions sont-elles davantage concernées ? Les hommes et les femmes sont-ils égaux face à cette pathologie  ?

 

Quelques chiffres

Le Syndrome du Canal Carpien (SCC) est une affection fréquente. Il s’agit de la première cause de compression nerveuse chez l’Homme. En France, près de 600000 personnes sont touchées chaque année par cette pathologie . Plus de 130 000 personnes subissent une intervention chirurgicale pour y remédier !

Le SCC touche davantage les femmes que les hommes. Le Journal international de médecine évoque une étude hollandaise évaluant que 5,8 % de la population générale développent ce syndrome. Enfin, les personnes entre 40 et 50 ans et entre 60 et 70 ans appartiennent aux tranches d’âges les plus affectées par cette pathologie .

Il faut noter que ce syndrome reste le trouble musculo-squelettique du membre supérieur le plus fréquent. Si l’on recentre les données sur le monde du travail, le taux de personnes souffrant d’un SCC est estimé à 4,6 % de la population active.

 

Personnes à risques

Le développement du SCC peut être favorisée par divers facteurs.

Les personnes qui présentent un canal carpien réduit sont bien sûr plus exposées à la pathologie . Présenter un canal carpien étroit peut être de naissance, ou se développer suite à un traumatisme .

D’autres facteurs de risque favorisent l’apparition du Syndrome du Canal Carpien. Parmi ces facteurs, on peut citer les maladies inflammatoires telles que l’arthrite , les maladies métaboliques comme le diabète ou les pathologies endocriniennes provoquant l’obésité, ou une hypothyroïdie.

Même si la grossesse n’est en rien une pathologie , elle se révèle une période propice à l’apparition de troubles liés au Syndrome du Canal Carpien.

 Le Syndrome du Canal Carpien chez la femme enceinte pourrait être lié à la rétention d'eau qui, agissant sur le volume des poignets, contribuerait à la compression nerveuse. Les variations hormonales pourraient également créer un environnement favorable au déclenchement de cette pathologie .

Même s’il est parfois tentant de rechercher une cause unique au syndrome du canal carpien , il résulte bien souvent d’une combinaison de facteurs difficilement indentifiables.

 

Professions à risques

Des gestes répétitifs augmentent les risques de développer un Syndrome du Canal Carpien. Sursollicités, les tendons peuvent alors développer une inflammation et provoquer des douleurs vives.

Le syndrome du canal carpien est d’ailleurs la deuxième pathologie reconnue en maladie professionnelle par la Sécurité Sociale.

Les professions manuelles sont donc très touchées par ce syndrome ainsi que celles connues pour favoriser les troubles musculo-squelletiques (TMS). Parmi elles, citons :

  • la grande distribution et plus particulièrement les caissièr(es) amener à porter des charges parfois lourdes et à effectuer des mouvements répétitifs ;
  • les métiers de l’entretien et du nettoyage notamment les blanchisseurs ;
  • les bouchers et les abatteurs pour lesquels les conditions de travail dans un environnement réfrigéré accentuent les risques ;
  • la restauration et de l’hôtellerie qui répètent quotidiennement des gestes inadaptés ;
  • le secteur de l’automobile au travers de nombreux des métiers manuels ;
  • le BTP associant travaux de force et vibrations, souvent pratiqués en extérieur ;
  • et enfin, les professions impliquant un usage intensif du clavier ou de la souris d’ordinateur…

Parce qu’il est complexe de changer d’activité, quelques gestes peuvent éloigner la douleur. EPITACT® vous donne quelques astuces pour prévenir l’apparition de ce syndrome et des solutions naturelles pour soulager les douleurs.

Sources :

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-liees-au-travail/troubles-musculo-squelettiques/donnees/le-syndrome-du-canal-carpien

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/syndrome-canal-carpien/comprendre-syndrome-canal-carpien

Partager cet article sur

ARTICLES CONNEXES